RTC

La Baraque de Fraiture prise d’assaut

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 30 decembre 2020 17:45  


Depuis que les premiers flocons de neige ont fait leur apparition, les points culminants de l'Ardenne belge ne désemplissent pas. Le taux de fréquentation de la Baraque de Fraiture est presque aussi élevé que lors d’une journée de ski. Pourtant, les pistes sont fermées et les rassemblements ne sont pas autorisés. De nouvelles mesures de circulation entraient en vigueur dès aujourd’hui.

« Nous avons revu le stationnement qui était assez sauvage les 2/3 jours précédents. Avec les bourgmestres concernés, ceux de Vielsalm et Manhay, la décision a été prise de rendre la N30 à sens unique pour permettre le stationnement sur une des bandes de circulation de cette nationale », explique le Chef de Corps de la zone de police Famenne – Ardenne, Daniel Sommelette. Lorsque les véhicules stationnés en épi quittent les lieux, ils doivent obligatoirement rejoindre Manhay pour accéder à la E25. Ces mesures de stationnement permettent d’empêcher le parking sauvage. Cela permet également d’éviter que le site de stockage de sel ne soit bloqué par les voitures.

Malgré la foule qui défilent et les mesures Covid en vigueur, la neige réjouit certains Liégeois. « Avec les enfants, on profite tant qu’elle est là ! Ce n’est pas fréquent qu’il y en ait beaucoup », explique un habitant de Vaux-sous-Chèvremont. Un groupe de jeunes Liégeois ajoute qu’en pleine nature, chacun peut garder ses distances.

D’autres, par contre, sont moins ravis de cet afflux de monde. C’est notamment le cas du gestionnaire de la piste de ski qui, elle, reste bel et bien fermée. « Les difficultés pour nous c’est qu’on en retire rien du tout, que du contraire. Cela fait une semaine qu’on vient ici pour vider les poubelles, nettoyer le site, etc. On essaye de rendre le site le plus propre possible pour au final n’avoir aucune rentrée, c’est très compliqué », explique Arnaud Dubois.

Les mesures COVID ne sont pas toujours respectées. De nombreux attroupements de personnes sont constatés et le masque, en cas de proximité, n’est pas toujours porté. Cependant, la police est présente sur place et compte bien faire respecter les règles. « Nous avons quotidiennement trois à quatre équipes de police qui vérifient, d’une part, le respect des mesures de stationnement et, d’autre part, le respect des mesures Covid qui sont soit imposées par l’arrêté ministériel qui traite de ces mesures, soit par l’arrêté du gouverneur », indique Daniel Sommelette.

Si vous voulez profiter de la neige, sachez tout de même que vous ne serez pas les seuls. Avant de faire quelques descentes de luges, des bonhommes de neige ou de simples promenades, vous devrez affronter plusieurs kilomètres de bouchons pour arriver sur place.

O. Grisard










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte