RTC

Sortir du bois : aider les SDF à se reloger

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 18 novembre 2020 19:00   Liège


Loger des sans-abris dans des caravanes, leur permettre une transition vers une vie plus stable et plus structurée, c’est l’un des projets du  Collectif Sortir du Bois.

En mars dernier, le Collectif wallon d’Aide aux Migrants a apporté son expertise logistique à la ville de Liège pour l’aider à rassembler les SDF liégeois au Parc Astrid dans des conditions acceptables. Durant le premier confinement, il a mis à disposition des sacs de couchage, a fourni plus de 5000 repas, assuré l’approvisionnement en eau et en matériel de première nécessité grâce, notamment au soutien de citoyens et d’entreprises.

C’est à ce moment-là qu’est né le Collectif Sortir du Bois qui vise à accompagner les hommes et les femmes, sans abris, avec ou sans papiers, vivants dans les bois, dans la ville, sous tente, sur le trottoir, en toute saison et à les soutenir dans un projet de logement.

Le Collectif Sortir du Bois a lancé un projet de relogement pour quelques semaines dans des caravanes installées sur le terrain de particuliers, d’entreprises ou d’associations.

A Nandrin, Shiva, un SDF liégeois, s’est installé dans une petite caravane qui a trouvé place dans le jardin d’Elodie. Hébergeuse de migrants de passage depuis deux ans, la jeune femme a estimé que cette action s’inscrivait dans son engagement. Si chacun conserve son intimité en disposant de son propre logement, elle a pu constater une importante évolution chez Shiva.

Renfermé au début, après quelques semaines,  il est devenu plus sociable. Il a surtout retrouvé une meilleure santé physique.

C’est le but de l’opération : donner des conditions de vie plus décentes aux sans-abris, leur permettre de renouer avec une vie plus structurée pour pouvoir envisager des projets à plus long terme et sortir de leur situation, sortir du bois. Le Collectif Sortir du Bois compte sur cette étape de transition pour leur permettre de mieux repartir dans la vie.


Pour le moment, le Collectif envisage de créer cinq lieux d’accueil temporaire de ce type. Deux autres sont déjà prévus à Herstal et Modave. Les membres du Collectif continuent à encadrer les bénéficiaires du projet et demande aux hébergeurs d’assurer un certain suivi.

Le Collectif espère susciter une émulation et recevoir de nouvelles propositions d’accueil. Pour réunir des fonds il a aussi lancé une collection de bonnets, tee-shirts et sweat-shirts dont un orné d’une illustration inédite du photographe liégeois Hubert Grooteclaes,

Toutes les informations sur le Facebook « Sortir du bois »

 

 F. Bonivert










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte