RTC

Tinlot : 5 éoliennes pour alimenter 11.500 ménages

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 19 octobre 2020 15:56   Tinlot


C’est une opération délicate : monter une à une les pales des éoliennes pour aller les fixer au mat. Chaque pale pèse une vingtaine de tonnes et mesure 56 mètres ; un pièce aux dimensions impressionnantes qu’il faut élever avec précaution, jusqu’à la  hauteur de la nacelle, à 94 mètres de haut. La principale difficulté du levage, c’est le vent, qui peut à tout moment se lever, nous explique Loïc BIOT, chef de projet Engie -Tinlot.

Le parc comptera 5 éoliennes. C’est la seconde qui était assemblée ce lundi 19 octobre. De l’autre côté de la nationale, les prochains sites se préparent eux aussi à accueillir leur mat. Ce projet est mené Luminus et par Engie, deux fournisseurs d’énergie, qui ont travaillé main dans la main pour mener à bien ce projet, souligne

Christophe HEIJMANS, chef de projet LUMINUS -Tinlot.

Le projet remonte à une quinzaine d’années. Il avait soulevé des oppositions de la part des riverains et plusieurs recours avaient été introduit. Le projet a été adapté, au fil du temps  ; il a été revu à la baisse, pour ce qui concerne le nombre mats, et des mesures ont été prises pour réduire l’impact visuel pour les riverains, notamment pour limiter les effets stroboscopiques, et pour réduire le bruit des pales.  Des mesures ont également été prises en faveur de la faune aux alentours.

La commune de Tinlot, qui accueille ce parc, en aura aussi des compensations. Les montants que vont lui allouer Luminus et Engie permettront d’organiser différents services au profit de la population locale, se réjouit Christine Guyot, la bourgmestre de Tinlot, dont le Collège a obtenu 17.000 euros par mat et par an.

 Le parc produira l’équivalent de la consommation de 11.500 ménages. Cela permettra ‘éviter de rejeter dans l’air l’équivalent des émissions annuelles de CO2 de 6500 voitures diesel.

Mise en service complète d'ici un mois 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte