RTC

La centrale TGV à l'arrêt, le personnel n'en peut plus

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 12 juin 2020 15:50   Seraing


La centrale TGV, turbine gaz-vapeur, d’EDF Luminus à Seraing est à l’arrêt depuis ce matin, 6 heures. Le personnel a débrayé remettant en cause l’organisationnel et les conditions de travail.

Impossible de rentrer sur le site de la centrale TGV à Seraing ce vendredi. Un piquet de grève s’est installé, une action spontanée mise en place par les travailleurs. En pleine période de maintenance de l’outil dédié à la production d’électricité, ils estiment que les travaux réalisés dans les conditions actuelles sont pénibles et deviennent même dangereux. Les syndicats réunis en front commun dénoncent une situation dans laquelle le personnel est en sous-effectif. De leur point de vue, au fil des années, beaucoup de départs (volontaires comme involontaires) n'ont pas été compensés.

Dans cette entreprise qui a continué à tourner pendant la crise du COVID 19, les travailleurs accumulent les heures supplémentaires, parfois même au-delà de la limite légale. La principale demande des représentants syndicaux à l’égard de la direction de Luminus est claire : un recrutement efficace et en relation avec la charge de travail.

Les barèmes les plus bas du secteur

Luminus ayant les barèmes les plus bas du secteur, CGSP Gazelco et CNE pointent notamment un manque d’attractivité pour recruter de nouveaux travailleurs.

Une première rencontre avec la direction était prévue ce vendredi après-midi. Si le courant ne passe pas, personnel et syndicats pourraient prolonger la grève sur ce site où d’habitude travaillent 80 personnes.

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte