RTC

La Lumière pourrait s'éteindre par manque de dons

 13 septembre 2022 16:15   Liège


La crise financière touche bien des secteurs. Parmi eux, les asbl qui doivent trouver des moyens de traverser cette tempête. À Liège, c’est le cas notamment de La Lumière, présente depuis plus de 100 ans sur le territoire de la cité ardente.

1 500 personnes aveugles et malvoyantes sont prises en charge tous les ans par l’asbl La Lumière. Depuis 103 ans, elle facilite la vie des personnes atteintes par ce handicap, mais cette année, l’association a du mal équilibrer son budget. "C'est tellement aléatoire d'une année à l'autre. Cette année est très difficile. On compte sur les testaments et les dons pour deux tiers de notre budget. Il nous reste un quadrimestre et nous n'avons récolté qu'un cinquième de cette somme", précise Antonella Liota, la responsable Successions de l'asbl La Lumière.

Les testaments, bénéfice incontournable pour de nombreuses associations

La journée internationale du testament ce 13 septembre, c'est aussi l'occasion de rappeler que les testaments permettent à de nombreuses associations de survivre. L’asbl La Lumière est subventionnée à hauteur d’un tiers de ses dépenses. Les 2 autres sont couverts par les dons. "Si on veut offrir un service de qualité aux personnes dont nous nous occupons, il faut notamment rémunérer les spécialistes qui les accompagnent et financer le matériel dont nous avons besoin pour les aider. Malheureusement, avec la somme que nous avons récoltée cette année, nous devons puiser dans nos réserves, qui sont loin d'être illimitées", s'attriste Line Brasseur, la chargée de communication de La Lumière.

La Lumière espère que cette fin d’année amènera son lot de bonnes nouvelles et qu’un généreux donateur sortira de cette crise économique pour les aider afin de continuer leurs actions plus sereinement. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte