RTC

Logements publics: qualité et durabilité au coeur des projets

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 15 septembre 2020 16:40   Flémalle


En Wallonie, 40.000 familles sont en attente d’un logement public (social). Par conséquent, sous l’impulsion du gouvernement wallon, les chantiers se multiplient dans nos communes. Le plan régional est de mettre sur le marché 12.000 logements publics supplémentaires sur la législature 2019-2024. A Modave, Nandrin ou Flémalle, certains espaces d’habitat public sont déjà prêts à commencer leur nouvelle vie.

Les quatre nouvelles habitations de Modave, gérée par Meuse Condroz Logement, sont des témoins de la mutation du logement public.

A Nandrin, la même société de logement de service public propose un autre style avec un ensemble de 8 appartements. 

Premier constat à travers ces deux exemples : la qualité architecturale des projets d’aujourd’hui est largement supérieure à ce qui se construisait il y a 30 ou 40 ans.

Parmi les nouveaux critères pris en compte, il y a désormais une volonté d'intégrer les nouveaux logements sociaux dans l'environnement existant. Le gouvernement wallon inclut également, depuis un programme  lancé en 2011, des exigences en termes de développement durable. Enfin, des solutions architecturales sont aussi mises en œuvre pour réduire les coûts sachant qu’en Wallonie, le loyer d’un logement public ne peut jamais dépasser les 20 % des revenus du ménage (loyer mensuel moyen en 2018: 267 euros).

Des bâtiments "équivalent passifs"

A Flémalle, sur le plateau de Trixhes, 48 nouveaux logements publics fraîchement inaugurés ont placé l’amélioration des performances énergétiques au rang de priorité. Tous les appartements, dont 1/3 sont prévus pour les PMR, sont de type « équivalent passif ». Triple vitrage,, isolation extérieure des murs et panneaux photovoltaïques vont notamment permettre aux locataires de faire des économies, tout en préservant la planète. 

La construction et la rénovation de logements publics de qualité s’accélèrera encore si l’on en croit le plan décidé par le gouvernement wallon en juin dernier. Un investissement de 1,2 milliard d’euros est prévu d’ici 2024 pour construire 3000 nouvelles habitations et en rénover 25.000 autres.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte