RTC

Luttons contre les violences faites aux femmes ET aux hommes !

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
Photo d'illustration - Image Belga
 16 decembre 2019 15:22  


La FLCPF (Fédération Laïque de Centres de Planning Familial et ses partenaires) a lancé le projet DPO (Détection des violences, Prise en charge des victimes et leur Orientation) qui met en avant les réalités en matière de violences de tous genre en Belgique (conjugales, sexuelles, verbales, psychologiques, physiques etc…) . L’objectif est d’optimiser les signes pour s’occuper de la prise en charge des victimes, et de réussir à les orienter. Ce projet intersectoriel a l’ambition de réunir les professionnels de plusieurs secteurs (sociaux, santé, la police et la justice).

Ce lundi 16 décembre, en matinée, un premier rendez-vous concernant les violences et les rapports de genre à eu lieu à la Cité Mirroir.

Une enquête française nommée « Virage » a été réalisée par téléphone pour alimenter les réflexions autour du projet DPO. La FLCPF propose de découvrir les résultats de cette enquête et d’en discuter avec des intervenantes de Belgique.

Une enquête qui concerne presque 30 000 personnes

"A l’heure actuelle, en Belgique il n’existe pas d’enquête aussi importante sur le terrain belge." explique Laurence Stevelinck, chargée de mission à la FLCPF et du projet DPO "C’est pour cela que nous avons choisi d’inviter les responsables scientifiques de l’enquête Virage venues de France . L’enquête Virage concerne presque 30 000 personnes qui ont été interrogée sur les violences subies durant toute leur vie. En Belgique, il existe d’autres enquêtes mais qui ne vont pas aussi loin dans l’interview."

"L’enquête Virage est une enquête qui se concentre sur les contextes et les conséquences des violences subies par les femmes et par les hommes durant toute leur vie et ce, dès l’enfance. C’est donc une enquête qui permet de souligner qu’il existe un continuum des violences subies par les femmes et qui se décline durant toute leur vie, contrairement aux violences subies par les hommes qui sont plus ponctuelles."

Une femme sur 3 victime de violence physique ou sexuelle

Les statistiques démontrent qu’une femme sur trois a été victime de violence physique ou sexuelle depuis l’âge de 15 ans. Chaque jour, neuf viols sont déclarés mais on estime que 90 pour-cent des victimes ne portent pas plainte.

Vous pouvez participer à la réflexion !

Vous souhaitez participer à la réflexion des pratiques à améliorer? La FLCPF et ses partenaires organisent quatre matinées de rencontres intersectorielles afin de sonder les besoins et les ressources des secteurs. Les résultats obtenus mèneront à l’élaboration d’outils qui permettront aux professionnel-les de première ligne d’identifier les situations de violence et d’accompagner au mieux les victimes.

Ces ateliers s’étaleront sur le première semestre 2020 à Namur et à Bruxelles de 9h30 à 12h30:

  • 21/01/2020: atelier no1 à Namur - La détection                                                                                                           Quels sont les signes les plus pertinents qui nous permettent de détecter les situations de violences?
  • 03/03/2020: atelier no2 à Bruxelles - Les besoins des victimes                                                                                      Quels sont les besoins des victimes et de quoi avons-nous besoin pour les identifier?
  • 28/04/2020: atelier no3 à Namur - La prise en charge                                                                                                Quelle est la posture à adopter lors de la prise en charge d’une victime?                               
  • 09/06/2020: atelier no4 à Bruxelles - L’orientation                                                                                                     Quand l’orientation est-elle nécessaire, comment et où orienter la victime?

Informations pratiques et inscription (gratuite et obligatoire) sur le site internet du planning familial. 

Image d'illustration - crédit Belga 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte