RTC

Electricité : risque de pénurie, et facture en hausse

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 septembre 2018 16:28   Liège

Liège ne sera pas plongée dans le noir en cas de pénurie électrique. Les grandes villes sont en effet épargnées par les plans de délestage.

Les zones péri-urbaines et rurales seraient, elles, plus impactées. 

La précision est rappelée par Damien Ernst, spécialiste de l'énergie, professeur à ULiège. La Belgique peut cependant s’attendre à des coupures d’électricité à partir du mois de novembre. Il n’y aura alors plus qu’une seule centrale nucléaire en production, ce qui posera des problèmes en cas de grands froids. L’approvisionnement en électricité depuis l’Allemagne ou la France pourrait alors être problématique, au point d'obliger les autorités belges à mettre en place les plans de délestage.

Le parc nucléaire belge compte 7 réacteurs nucléaires. Deux sont toujours opérationnels actuellement, Tihange 1 et Doel 3. Une opération de recharge en combustible est néanmoins prévue au mois de novembre sur Tihange 1, à un moment où les opérations en cours sur d'autres réacteurs ne permettront pas de les remettre en activité.   

Par ailleurs, le professeur Ernst prévoit une augmentation sensible des factures d'électricité, de l'ordre de 100 à 150 euros par an par ménage, voire plus, selon l'évolution de la situation.

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte