RTC

Herstal : la gare, lieu de dépôts clandestins

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 11 decembre 2018 17:06   Herstal

Malgré que le phénomène de dépôts sauvages soit en diminution à Herstal, la commune reste régulièrement victime d'amoncellements de déchets clandestins. Actuellement, ce sont les abords de la gare de qui accueillent les déchets sauvages.

« Aux environs de la gare, il y a souvent des dépôts clandestins » explique Claire Streel, conseillère environnement à la ville de Herstal. « Le lieu est isolé et à l’abri des regards. On y retrouve des déchets du type canettes et bouteilles en plastiques que les gens qui viennent squatter laissent sur place. Mais nous avons aussi des dépôts plus importants, où ce sont des sacs poubelles remplis avec des déchets de nature diverse. »

En Janvier dernier la commune avait déjà pris contact avec la SNCB, propriétaire du terrain pour un problème similaire. Les dépôts se situant sur un terrain privé, ce n’est pas la commune qui doit évacuer ces déchets, mais bien la SNCB. Des mesures avaient été prises à ce moment pour empêcher l’accès à la zone et éviter de nouveaux dépôts. Des blocs de pierre bloquaient les différentes entrées sur le site.  

« Le problème c’est que le terrain doit rester accessible aux véhicules d’Infrabel » explique Claire Streel. « Ils ont donc retiré les pierres durant quelques semaines pour les remplacer par une barrière. Ce laps de temps a suffi à ce que de nouveaux déchets soient déposés. »  

La SCNB confirme être au courant du problème et déclare, par communiqué, assurer un suivi régulier pour ce genre de cas.

 « Nous faisons notre maximum pour lutter contre ces dépôts clandestins et travaillons en bonne collaboration avec la ville à ce sujet. Nous avons mené plusieurs opérations d’enlèvement des immondices. Lorsque les dépôts sont importants, nous déposons plainte auprès de la police. Nous installons également des dispositifs de prévention pour les empêcher et les dissuader au maximum et nous menons des opérations de surveillance ponctuelles. »

La commune, qui compte plusieurs zones sur son territoire, où les dépôts sauvages sont récurrents,  a enclenché la procédure qui est de rigueur dans ce cas de figure. Une enquête a été ouverte afin d’identifier les contrevenants. Ceux-ci risquent une amende de minimum 300 euros s’ils sont identifiés. En 2017, 300 procès-verbaux pour dépôts sauvages  ont été dressés dans la commune. Ce chiffre est en baisse par rapport à l’année précédente. Concernant les immondices aux alentours de la gare, la SNCB devrait les évacuer dans les semaines à venir.

 

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte