RTC

La présence d'une étudiante provoque l'inquiétude à l'HEPL

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 22 novembre 2018 17:10  

Plusieurs élèves de la Haute Ecole de la Province de Liège dans le domaine paramédical sont inquiets depuis le début de semaine. Ils ont appris via les médias qu'une étudiante de leur établissement vient de comparaître devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre de faits de participation aux activités du groupe terroriste Daesh. Dans l'attente du jugement, fixé au 7 décembre, la jeune fille continue de fréquenter l'école.

Des articles et reportages sur la comparution de l'étudiante en question sont sortis dans la presse ce week-end. Cette jeune belge d'origine somalienne est soupçonnée d'avoir tenté, début 2017, de rejoindre des zones de combats en Syrie. En attendant son jugement qui tombera le 7 décembre, elle est libre de fréquenter les cours. Pour les autres élèves, la situation entraînent pas mal d'inquiétudes.

Pour l'heure, les élèves ont reçu le soutien des enseignants et de la direction de la Haute Ecole qui tentent de les rassurer. Mais certains auraient préféré que l'on prenne d'autres mesures.

Toni Bastianelli, le directeur-président de la Haute Ecole provinciale, nous a confirmé comprendre l'inquiétude qui règne. Des discussions avec le personnel et les étudiants sont organisées. Mr Bastianelli s'entretiendra prochainement avec l'étudiante au centre des débats et sa psychologue.

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte