RTC

Les agriculteurs distribuent des pommes et sensibilisent les citoyens

 14 decembre 2021 16:20   Awans


Une action de sensibilisation a été organisée mardi matin dans un rond-point à Awans (province de Liège), afin d'informer les citoyens sur les enjeux liés à la mise en application d'une nouvelle Politique agricole commune (PAC) au niveau européen. Des pommes et des flyers ont été distribués aux automobilistes.

Une vingtaine d'agriculteurs venus de la région de Basse-Hesbaye et une dizaine de tracteurs étaient présents mardi matin entre 10h30 et 13h00 au rond-point entre la Nationale 3 et la rue d'Oupeye à Awans. Des pommes et des flyers explicatifs ont été distribués aux automobilistes aux différents embranchements du rond-point.  "Nous sommes là pour sensibiliser le consommateur au fait que nous avons une production locale de qualité dans tous les domaines qui est mise à mal aujourd'hui par des décisions politiques qui vont parfois à l'encontre du bon sens. C'est ce que l'on explique au consommateur et il le comprend très bien. J'en suis même très étonné," explique à l'agence Belga Henri Lhoest, agriculteur et président de la section locale de la Fédération Wallonne de l'Agriculture (FWA) de Basse-Hesbaye.

Le but de cette action était d'également "remettre la pression pour que le gouvernement wallon trouve une solution qui leur convient, qui nous convient et qui convient au consommateur," raconte l'agriculteur liégeois. Les demandes du monde agricole sont doubles. "La première revendication est qu'il faut un financement. Or, on constate que les finances allouées à l'agriculture sont en baisse constante. Deuxièmement, on peut accepter moins de financement, mais cette baisse est assortie à des contraintes de plus en plus nombreuses. Là, on est en train de toucher à l'inacceptable parce qu'on nous demande des choses que l'on ne demande pas aux produits qui sont importés en Europe. On nous met en concurrence avec le marché mondial et ces produits qui sont sur le marché mondial ne sont pas soumis aux mêmes normes sociales, économiques et environnementales que ce qui est produit ici de façon locale," regrette Henri Lhoest. 

L'agriculture ne se porte pas au mieux ces dernières années. Le constat est inquiétant. "Sur les 20 dernières années, nous avons perdu 50% des agriculteurs." Malgré cette baisse énorme, quelques jeunes agriculteurs étaient également venus distribuer des pommes et des flyers lors de cette action. Un métier qui attire de moins en moins de jeunes. "La moyenne d'âge des agriculteurs est d'une cinquantaine d'années. Les jeunes sont réfractaires à cause des contraintes et des difficultés financières, avec l'endettement qui est très répandu en agriculture," constate le président de la section locale de la FWA

L'action d'Awans s'est déroulée dans le calme et s'est terminée en milieu de journée, sans aucun incident. D'autres actions de sensibilisation étaient organisées par la FWA mardi dans une quarantaine de lieux répartis le long d'axes routiers dans toute la Wallonie. Le gouvernement wallon devra prendre sa décision concernant la mise en place de la nouvelle PAC avant le 31 décembre prochain. Une pétition a été lancée pour les citoyens qui souhaitent soutenir les agriculteurs. Elle est disponible sur le site https://www.jesuisagriculteur.be/

Plus d'infos ? Retrouvez ici les propositions de la FUGEA (Fédération Unie de Groupements d’Éleveurs et d'Agriculteurs) à propos de la PAC

Source : Belga








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte