RTC

Tram de Liège: Vega craint que la précipitation pousse le projet vers sa perte

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 22 fevrier 2013 17:07  
La coopérative politique Vega estime que le dossier du tram liégeois, à l'approche de l'introduction d'une demande de permis, est loin d'être mûr et que la précipitation pourrait le mettre en danger. Vega estime que le dossier du tram liégeois, à l'approche de l'introduction d'une demande de permis, est loin d'être mûr et que la précipitation pourrait le mettre en danger. Vega demande au conseil communal de Liège, dont la prochaine réunion est prévue ce lundi 25 février, d'ajourner le vote de la convention public public qui lierait la Ville de Liège à la SRWT , qui priverait la Ville de toutes ses prérogatives dans le dossier, précise François Schreuer, conseil communal. Il estime que ce qui est sur la table est un demi-projet, et qu'une seconde ligne de tram, complémentaire à la première, doit être mise en chantier. Sans cela, et la mobilité va grandement se dégrader dans certains quartiers, ajoute le conseiller communal. Nous voulons également qu'un schéma, même provisoire, de réorganisation du réseau de bus soit présenté avant l'approbation du permis d'urbanisme. Les usagers actuels du TEC peuvent savoir à quelle sauce ils seront mangés. Vega pointe aussi que de nombreux points noirs, sur le parcours actuellement dessiné pour le tram, qui démontrent que le projet ne répond pas aux besoins des usagers. Vega défend le tram, mais tel quel, on précipite le projet vers sa perte et vers un rejet de la population, une fois qu'elle se rendra compte que la ligne coupe la ville en deux. La coopérative politique invite donc le bourgmestre Willy Demeyer à se saisir du dossier et à exiger une amélioration du projet sur de nombreux points.





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte