RTC

ULg : la création de spin-off et start-up repart à la hausse

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 19 novembre 2014 19:04  
Après une période d'accalmie pendant la crise, le nombre de spin-off créées par les universités repart à la hausse. Une start-ups sur deux en Wallonie est née dans le giron de l'ULg. Avec SmartNodes, l'université de Liège a désormais donné naissance à 116 spin-off. Cette dernière société propose une technologie capable d'économiser 80% d'énergie dans l'éclairage public. De 2007 à 2012, le nombre de création de spin-off a stagné. Désormais, l'ULg retrouve son rythme de croisière de 5 à 6 créations par an. En région liégeoise, on estime que 1.500 emplois ont été créés grâce à ces entreprises, tandis que plus de 300 millions d'euros ont pu être mobilisés grâce à elles. Ces spin-off attirent d'autres entreprises qui trouvent à leur contact toutes les technologies nécessaires pour développer leur activité. Le taux d'échec tourne autour des 15 à 20%. En Wallonie, une spin-off sur deux est née dans le sillage de l'ULg.





Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte