RTC

RTC fait son sport #2 - wakeboard

 21 aout 2020 06:35   Liège


Pour cette seconde émission de "RTC fait son sport" nous vous emmenons sur la Meuse faire du wakeboard ! Cela se passe... au Walibu Beach Club !

Le paradis des sports nautiques à Liège se situe entre Wandre et Cheratte. Le Walibu Beach Club s’est installé sur la rive de la Meuse en 2016. Quand le soleil est de la partie, l’endroit prend des allures de station balnéaire ou encore de port de loisirs. De nombreux bateaux et jet-skis font partie du décor car le Walibu Beach Club (page Facebook) est situé sur le site d’un magasin spécialisé dans les engins nautiques (Nautic Center Liège). Raf Jaeken est le patron des lieux. Passionné de sports nautiques depuis ses 6 ans, il a désormais associé sa passion avec ses activités de vente et de réparation de véhicules à utiliser sur l'eau. 

Un sport qui a la quarantaine 

Sport nautique qui a fait son apparition au début des années 80, le wakeboard (de l'anglais "wake"/sillage et "board"/planche) se pratique sur une planche de surf comparable à un snowboard.

Benjamin, adepte depuis plus de 20 ans, nous offre la démo. Dans ses mains, il tient une poignée appelée "le palonnier". Celui-ci est relié à la corde attachée au bateau qui tracte "le rider/la rideuse" à une vingtaine de km/h. Une vitesse qui peut être adaptée selon le niveau des pratiquants. 

Les bons conseils

Au cours d'un briefing, Raf, le moniteur et patron du Walibu Beach Club, dévoile les techniques de base du wakeboard et les bons gestes. Des bras bien tendus et des genoux pliés vers la poitrine, c'est la position pour débuter dans l'eau. Ensuite, la traction du bateau fait le reste.

Sur le wakeboard, il faut rester patient et ne pas tenter de provoquer les choses, cela ne fonctionnera pas. Finalement, le passage en position debout doit pratiquement se faire de façon naturelle. A retenir aussi: en cas de déséquilibre ou de mauvaise posture, lâcher le palonnier, ne surtout pas s'accrocher en vain, c'est dangereux !  

L'équipement pour la glisse 

Côté pratique, un maillot, c’est tout ce que vous devez emporter. Gillet de sauvetage, wakeboard et bateau sont fournis sur place. Bien entendu, les personnes qui posséderaient leur propre planche peuvent l'emporter. Dans le commerce, le prix d'un wakeboerd varie entre 250 et 1000 euros. 

Initiation en 3 étapes

L’initiation est accessible dès 6 ou 7 ans et se fait de façon progressive. Le wakeboard ne demande pas de prérequis particulier, il faut juste ne pas avoir peur de l’eau.

Première étape: se mettre debout en tenant une barre rigide sur le côté du bateau à une vitesse peu élevée. Cela permet d'apprivoiser la technique pour se lever et de trouver le bon positionnement une fois debout.

Ensuite, on complique légèrement la donne en attachant à la barre rigide une petite corde avec un palonnier. On s'approche du wakeboard tel qu'on le connaît. C'est vraiment l'étape intermédiaire. On se rend encore mieux compte de l'importance de faire confiance à l'accélération du bateau pour "sortir de l'eau" et se retrouver debout sur la planche.

Vous avez réussi les deux premiers "niveaux" alors vous êtes prêt(e) pour le fun ultime: le wakeboard à l’arrière du bateau… La corde est plus longue, la vitesse est supérieure et donc, la sortie de l'eau assez rapide. Grâce aux deux étapes précédentes, vous êtes en confiance et en principe, vous prendrez du plaisir relativement vite une fois debout sur le wakeboard. La sensation de glisse est presque indescriptible, c'est amusant et on n'oublie tout le reste. 

Quel prix pour vivre cette expérience ?

Pour faire comme nous et s’essayer aux joies du wakeboard entre Liège et Visé, il faut compter 180 euros pour une session d’une heure. Vous pouvez bien sûr venir en groupe et partager le prix. Des formules sur mesure sont également envisageables.  

Stéphane Savaris & Alexandre Moers.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte