RTC

Les Liège Panthers s'adjugent le derby contre Pepinster et lancent leur saison

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 11 octobre 2020 12:55  


Après leur défaite face à Courtrai mercredi où elles ont presque offert la victoire à leur adversaire, les Liège Panthers devaient se rattraper dans le derby contre Pepinster. Dans le premier quart-temps, les Pépines sont d'abord mieux rentrées dans le match, les Liégeoises vont passer devant à la 6ème minute (6-4) avant de mener de 6 points. Les Verviétoises s'arrachent pour revenir à 16-15 sur le buzzer. "On a raté des paniers faciles qui auraient pu nous permettre d'être plus libérés mentalement", estime le coach Pépin, Giovanni Bozzi. "Par la suite, c'est devenu plus dur.

Dès le second quart-temps, les Panthers accélèrent, encore plus après le repos. Liège va même à un moment mener par 36 points d'avance, dans le dernier quart-temps. Score final : 92-62 pour les Panthers. "Au 1er quart-temps, on a senti qu'on avait encore des séquelles de mercredi", confie l'entraîneur, Pierre Cornia. "Mais on est montés en puissance dans le deuxième quart-temps. Les filles étaient plus libérées mais c'est aussi grâce à notre défense. On a su mettre Pepinster en difficultés et repartir en contre-attaque. Quand on sait jouer en mouvement, on peut faire mal à beaucoup d'équipes."

À Pepinster, on reconnaissait la supériorité à tous niveaux des Panthers mais l'entraîneur Giovanni Bozzi regrettait aussi les errements défensifs de ses joueuses. "Ce qui m'inquiète surtout, c'est notre passivité défensive. Je ne parle pas de stratégies mais d'envie et d'agressivité. On doit progresser dans cet aspect-là.

Chez les liégeoises, on pourra se réjouir des 21 points de Jaleesa Maes ainsi que de la Polonaise Roksana Schmidt, nouvelle dans l'équipe. Soulignons aussi le retour d'Alice Bremer sur les parquets du Country Hall mais aussi la prestation de la jeune Julia Franquin, 17 ans. De quoi donc redonner le sourire à des Panthers qui ont des ambitions en D1

"J'estime que l'équipe est plus forte que la saison passée", avance Pierre Cornia. "On doit viser le top 5 voir le top 4. Ce sera compliqué mais on doit se fixer ça comme objectif et non plus un objectif de simple équipe. Je suis aussi content que tout le monde ait pu jouer contre Pepinster. Je reste convaincu qu'une saison est longue et qu'on a besoin de tout le monde. Ça peut peut-être parfois casser un peu le rythme mais on n'st pas juste quelques joueuses, on est toute une équipe. c'est ça qui devra faire la différence tout au long de la saison.

Prochain rendez-vous pour les Panthers, ce sera ce samedi 17 octobre à Waregem. 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte