RTC

Liège-Bastogne-Liège : incroyable arrivée chez les hommes !

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 04 octobre 2020 16:14  


 

Le troisième Monument de la saison cycliste 2020, s’est disputé sans le tenant du titre Jakob Fuglsang, aligné sur le Giro. 175 ont pris le départ pour 11 ascensions et 257 kilomètres de course 

Dans le début de la « trilogie Wanne-Stockeu-Haute Levée », les équipiers du champion du monde Alaphilippe haussent le tempo, deux minutes derrière les échappés.  La manœuvre est destinée à fatiguer et à tenter de surprendre les autres ténors, où ne figure plus Greg Van Avermaet, éliminé sur chute à 100 kilomètres de l’arrivée … une accélération qu’il faut tempérer car une chute met par terre Alaphilippe, Valgren (double vainqueur « espoir » sur la Doyenne), Hirschi, Caruzo, Barguil…. Le récent vainqueur de la Flèche Wallonne et le champion du monde repartent sans blessure majeure et sont de retour dans le peloton avant Stavelot et l’ascension de la Haute Levée. Alaphilippe passe alors de longs kilomètres avec beaucoup de nervosité, changeant de vélo, puis devant refixer la semelle de ses chaussures

Michaël Scharr est le dernier échappé, le Suisse est repris dans le début de l’ascension de La Redoute, 9ème des 11 côtes de la course.  Une nouvelle épreuve débute. Et au sommet, Loïc Vliegen passe dans les 10 premiers, avec tous les costauds du peloton. 

La bagarre ne s’est pas déclenchée dans La Redoute, Dans les Forges, quelques accélérations se produisent, mais personne ne parvient à faire le trou.

A 500 mètres du sommet de la Roche-aux-Faucons, Alaphilippe place son attaque, rejoint par Hirschi, Roglic, Pogacar et Kwiatkowski… les meilleurs sont devant pour s’expliquer.

Dans la seconde partie de la montée, Hirschi place une accélération, puis Roglic mais seul Kwiatkowski doit lâcher prise. Ce qui reste du peloton, emmené par Van Der Poel, est à 20’’ à 10 kilomètres du but.

La victoire se joue au sprint entre le Français, le Suisse et trois Slovènes car Moric revient à 500 mètres de la ligne. Déporté par Alaphilippe, Hirschi déchausse dans le sprint, ce qui arrête aussi celui de Pojcajar. Sur la ligne, le champion du monde lève les bras mais ne voit pas Roglic sur sa droite. Final incroyable qui nécessite le recours à la photo-finish et le verdict donne la victoire à Roglic, sa première dans une classique !

Alaphillippe est rapidement déclassé par les commissaires. Hirschi termine donc deuxième, Pogacar troisième 

Incroyable dénouement

Loïc Vliegen termine à une belle 24ème place.

 

 Victoire anglaise chez les filles.

 La Britannique Elizabeth Deignan (Trek-Segafredo) s'est imposée dans la 4e édition de l'épreuve féminine de Liège-Bastogne-Liège (Women's WorldTour). Elle a brisé l'hégémonie des Néerlandaises qui avaient remporté dans les trois premières éditions de l'épreuve wallonne. L'Australienne Grace Brown (Mitchelton-Scott) a pris la deuxième place à 9 secondes. Elle van Dijk (Trek-Segafredo) a complété le podium à 2:19.

 

La championne du monde britannique de 2015, Elizabeth Deignan, a placé une attaque dans la côte de La Redoute, à 29 kilomètres de l'arrivée. L'avantage de la leader atteignait 50 secondes à 20 kilomètres du but au Quai des Ardennes à Liège. L'Australienne Grace Brown s'est lancée en contre-attaque dans la côte de la Roche-aux-Faucons, à 13 kilomètres de l'arrivée. Deignan a réussi à résister. Ellen Van Dijk complète le podium à Liège, devant Marianne Vos et Amy Pieters.

 

Elizabeth Deignan (31 ans), 4e mercredi de la Flèche Wallonne et 6e du récent championnat du monde d'Imola, s'est notamment imposée cette année au GP de Plouay, pour la 3e fois, et à la Course by Le Tour à la fin août.

Alain W 

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte