RTC

Derrière l'agent de sécurité se cache un champion de boxe

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 22 decembre 2020 17:28   Liège


Un agent de sécurité, champion de Belgique de boxe, c’est un profil qui peut en rassurer certains. Avec le soutien de son employeur, Miko Khatchatryan conjugue idéalement sa carrière professionnelle et son parcours de sportif de haut niveau. Meilleur espoir de l'année dans sa discipline, le boxeur liégeois a changé de statut début décembre en devenant champion de Belgique des poids légers (-61,7 kg) chez les pros. 

En mission de gardiennage chez Lampiris, Miko Katchatryan affiche rigueur et discipline, deux valeurs essentielles à ses yeux. Elles lui permettent de ne jamais baisser la garde.

Avec la même attitude, l’espoir 2020 de la boxe belge (il a reçu le gant de bronze) est devenu champion de Belgique des poids légers le 5 décembre dernier lors d’un combat à huis clos à Wavre. Deux minutes ont suffi pour infliger un KO technique à son adversaire d’origine mexicaine, Joseafat Reyes.

"Ce fut expéditif et je suis assez content du résultat", explique Miko Katchatryan. "Mais, j'ai eu un peu de déception parce que c'était quand même trois ou quatre mois de préparation et je n'ai pas pu montrer tout ce que j'avais travaillé aux entraînements. Enfin, la ceinture est là."

Un employeur avec lui sur le ring 

Un premier titre pro qui vient confirmer les espoirs placés en lui. La ceinture belge servira à ouvrir les portes d’une carrière internationale. Avec le soutien de son employeur, le Liégeois a l’opportunité de rêver des titres les plus prestigieux du noble art.

"Je suis sponsorisé par la société liégeoise championne de Belgique de gardiennage", confie avec amusement le jeune sportif. "On planifie mes compétitions et on fait mon horaire en fonction de cet emploi du temps. Grâce à ça, je peux m'entraîner correctement et atteindre mes objectifs".

Prêt à beaucoup de sacrifices pour être au top, le boxeur né en Arménie se donne quotidiennement sans compter les coups distillés ou encaissés. Ce sport, c’est une affaire de famille avec la complicité de son papa, ancien boxeur de renom en Arménie.

Coaché par Roberto Vicari, il poursuit son évolution dans le club de Luis Manson. A 25 ans et avec un glorieux bilan de 11 victoires, dont 6 par KO, il espère se produire en avril 2021 au Country Hall de Liège.

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte