RTC

D2 ACFF : Stockay a renversé Solières dans le money-time

 27 novembre 2022 11:30   Huy


Après un début de saison très compliqué, Solières semble un peu retrouver des couleurs avec un récent 6 sur 9 qui avait suivi une série de neuf matchs sans victoire. Mais en face, Stockay, qui est moins mal classé mais qui vit tout de même des hauts et des bas, vient de deux succès de rang. 

Ce duel Huy-waremmien entre Solières et Stockay voit un premier acte avant tout dominé par les Stockalis surtout en termes d'occasions. Le portier Soliérois Diego Bairamjan s'illustre par deux fois en début de match avec un premier arrêt face à Moussa Gueye d'abord puis devant Ronvaux avant que Bernier ne heurte le poteau. Solières va laisser passer l'orage et sur l'un de ces contres, les hommes en rouge obtiennent un pénalty via Mattéo Vancopennolle accroché par Lucas Alfieri. Le joueur se fait justice lui-même et permet aux Soliérois de débloquer le marquoir.

Diego Bairamjan s'illustre encore avant le repos en détournant un un corner rentrant d'Ilias Bouhlal. Solières tient le bon bout face à un Stockay qui manque d'efficacité ou qui bute sur le dernier rempart. Mais Solières redémarre très mal la deuxième période et voit Curtis Kabeya être exclu pour une seconde jaune 40 secondes après que le match ait repris. La sanction est double derrière 15 minutes plus tard. La reprise de volée de Gueye ne laisse aucune chance au keeper de Solières. Stockay égalise et semble boosté mentalement. 

Bairamjan va encore repousser l'échéance quelques minutes plus tard mais les siens perdent à nouveau un de ses éléments. Christopher Verbist prend deux cartes jaunes coup sur coup après une obstruction et des rouspétances intempestives. À neuf contre 11, Solières est encore plus acculé. Puis vient cette frappe de Theo Pannier à l'entrée du rectangle à la 87e minute. L'envoi est dévié par Keynes Ndeon dans ses propres filets. Stockay fait 1-2 et passe devant au meilleur des moments.

Solières va passer tout près d'un match nul in extremis dans les arrêts de jeu sur ce coup-franc bien botté Lucas Alfieri répond présent. Les Stockalis signent là un 9 sur 9 alors que Solières marque à nouveau le pas. "Par rapport à la déconvenue de la semaine dernière (5-0) à Rebecq, j'ai trouvé l'équipe vraiment solidaire", commence Pascal Bairamjan, coach Soliérois. "On a fait les courses qu'il fallait, on s'est battus les uns pour les autres. On a retardé l'échéance un maximum. Mais malheureusement, c'est sur une faute technique qu'on prend le premier but et à partir de ce moment-là, ça a été difficile quand on joue pratiquement 45 minutes à 10 minutes et les dernières minutes à 9. On n'a fait que défendre. Malgré tout, je pense qu'on aurait mérité quelque chos par rapport au courage de l'équipe et aux prestations de certains joueurs."

"La force du groupe, c'est de croire en ses possiblités et au projet", dit Manu Valoir, entraineur Stockali. "Ils ont été chercher la victoire alors qu'il y a deux mois d'ici, on n'aurait jamais retourné ce résulat. Nous voilà avec un 9 sur 9 après un 0 sur 12. On a fait preuve d'une certaine force mentale malgré que ça ait été nerveusement difficile.







Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte