RTC

Des talons aux crampons

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 06 fevrier 2020 17:07   Liège


Le football séduit de plus en plus de filles. Au Royal Daring Club de Cointe (RDC Cointe), le foot féminin ne cesse de se développer. C’est Miss Belgique, féministe assumée, qui était en visite au club ce mercredi pour soutenir ces jeunes filles motivées. Une nouvelle ligue amateur de football féminin devrait également faire son apparition en province de Liège la saison prochaine.

Depuis 2015, André Richard, le directeur technique du RDC Cointe, développe la section féminine de son club. Il y a cinq ans, les filles 11-13 ans n’étaient que cinq. Aujourd’hui, elles sont 23. Le club a également crée une section 8-10 ans ainsi qu’une équipe 16+ jouant en P1.

En tout, le RDC Cointe compte aujourd’hui 66 joueuses et la demande continue de croître. Le club liégeois doit cependant limiter les inscriptions de part le manque d’espace. Un autre problème rencontré se situe au niveau des vestiaires. "On doit trouver des solutions au niveau des horaires pour faire passer les filles séparément des garçons. D’autant plus que ce sont des douches communes", affirme André Richard. Il espère avoir accès d’ici peu à la plaine des sports de Cointe ou à un terrain supplémentaire pour continuer l’expansion de la section féminine.

Un entrainement couronnée par une visite

Ce mercredi soir, Miss Belgique 2020, Céline Van Ouytsel, était présente lors de l’entrainement des équipes féminines. A 23 ans, elle se dit féministe et veut encourager les jeunes filles à s’exprimer. Elle soutient l’initiative et espère voir ce sport se développer toujours plus chez les femmes.

A Bruxelles et dans le Brabant Wallon, le football féminin connaît aussi un grand succès. La Belgian Bright Football League (BBFL), championnat amateur de football féminin, a vu le jour en 2013. Aujourd’hui, la ligue compte plus de 1200 joueuses dont 46 équipes et trois divisions. La BBFL s’adresse aux filles voulant pratiquer un sport en équipe et faire de nouvelles rencontres. Le mot d’ordre de la ligue : play for fun !

En 2020, cette ligue devrait s’étendre à la province de Liège. "Nous pensons que cela correspond bien à la Ville de Liège, une ville dynamique, qui bouge et où il y a beaucoup d’étudiantes", explique Daphné Duvivier, responsable à la BBFL. Pour être lancée, la cellule liégeoise devra être constituée au minimum de six équipes. La saison huit de cette ligue 100% féminine s’annonce bien remplie car la BBFL a déjà reçu de nombreuses demandes d’inscriptions pour l’année prochaine.

Olivia Grisard










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte