RTC

Europa League : Espagne, Russie et Turquie pour le Standard

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 31 aout 2018 13:52   Liège

Le Standard de Liège est versé dans le groupe J et affrontera le FC Séville (Esp), le FK Krasnodar (Rus) et Akhisarspor (Tur).

Septième de la défunte Liga, les Andalous retrouvent une compétition qu'ils ont remportée à cinq reprises (2006, 2007, 2014, 2015 et 2016). Le club entraîné par Pablo Machin avait déjà croisé le fer avec les Liégeois lors de l'édition 2014-2015 de l'Europa League. Au premier tour, les Rouches avaient concédé le nul à domicile 0-0 avant de s'incliner 3-1 au stade Ramon Sanchez Pizjuan.

Le Standard croisera également la route du FK Krasnodar, quatrième de la dernière Premier-Liga russe.

Enfin, les Liégeois auront, comme Anderlecht et Genk, droit à un petit périple en Turquie. Ils n'y affronteront cependant pas les ténors stambouliotes de Fenerbahçe ou du Besiktas, mais les néophytes européens de Akhisarspor, douzième lors de la dernière saison de Süper Lig, mais surtout vainqueur de la Coupe face à Fenerbahçe, et récent vainqueur de la Super Coupe contre Galatassaray .

Pour Paul-José M'Poku, "c'est possible ! On a envie de passer ce tour. Je connais le FC Séville, pas les autres. En Turquie, l'ambiance est souvent chaude mais bon, on veut tout jouer à fond. On aurait aimé avoir d'autres grosses équipes plus prestigieuses, mais c'est bien aussi d'être dans une poule jouable"

Michel Preud'homme de son côté ne sait pas encore grand'chose des adversaires (hormis Séville bien sûr). Il veut que la coupe d'Europe s'inscrire dans le projet global du club, qui consiste à grandir "

"On était dans le pot 3, Anderlecht dans le pot 1, Genk dans le 2...ce n'est pas embêtant, cela souligne cette nécessité de se reconstruire. On va jouer à fonds pour récupérer un maximum de points et de coéfficient européen"

... au minimum en tout cas jusqu'au début des play-offs 1, l'objectif premier du club. Après, il faudra peut-être faire des choix "L'Europa League, je l'ai faite avec Bruges, je sais l'engouement mais aussi la fatigue générée" souligne Preud'homme






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte