RTC

Georges Mikautadze, la pépite du RFC Seraing

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 08 novembre 2020 14:00   Seraing


Si vous suivez le RFC Seraing en D1B, vous avez déjà entendu son nom à de nombreuses reprises. Georges Mikautadze, cette saison, c’est 15 buts en 9 rencontres, dont un quadruplé pour son tout premier match. Le tout à 20 ans ! Et si vous ne le connaissez pas encore, c’est parce qu’il est nouveau dans notre pays. 

D’origine géorgienne, Mikautadze est né à Lyon, en France, et c’est d’ailleurs là-bas qu’il a fait toute sa formation. Il a commencé le football à l'âge de 6 ans, au FC Gerland (Lyon). Repéré par l'Olympique Lyonnais l'année d'après, il y poursuivra sa formation jusqu'à ses 14 ans. L'AS Saint-Priest l'a ensuite accueilli dans son club avant de le céder au FC Metz. 

Ses premiers pas chez les pros, il les a d'ailleurs effectués chez nos voisins, au FC Metz où il a pu disputer 7 minutes en Ligue 1, la première division française. Mais depuis cet été, l'attaquant a décidé de poser ses valises (sous forme d'un prêt d'un an) en bord de Meuse dans le but d'obtenir plus de temps de jeu. Et forcément avec des statistiques pareilles, du temps de jeu à Seraing, il en a. 

Et on est content de l’avoir dans les rangs des Métallos, comme le souligne Marc Grosjean, entraineur adjoint : "c'est un garçon qui a la faculté de marquer très facilement, dans toutes sortes de positions, dans toutes sortes d'attitudes d'attaquants. Il a beaucoup de qualités techniques, de vitesse. Le sens du but évidemment, c'est la plus belle de ses qualités".

Opposés au Lierse ce week-end, les Serésiens, à domicile, s'inclinent finalement 1-3 et mettent fin à une série de 4 victoires consécutives. Mais ce n’est pourtant pas une défaite pas si décourageante que ça pour les promus. "Dans l'absolue, ce n'est pas mal, mais nous voulons surtout continuer à progresser comme nous le faisons depuis le début de saison" poursuit le T2 d'Emilio Ferrera.

Le seul but de la rencontre côté Métallos, vous l’aurez deviné, est signé Georges Mikautadze. Un jeune homme bourré de talents qui déborde d’ambition. "Le club de rêves ? Le FC Barcelone. Ligue des Champions ? Coupe du monde ? Les deux et le Ballon d'or !"










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte