RTC

Grosjean: "Démontrons qu'on peut battre le leader"

 27 novembre 2020 17:19   Seraing


Et dimanche, le Clasico ne sera pas la seule affiche en matière de foot belge. A 20h, le RFC Seraing, 2e en D1B, disputera un match au sommet face au leader, l'Union Saint-Gilloise. Contrairement à leurs adversaires bruxellois, les Sérésiens n'ont pas fait du titre un objectif. Pourtant, ils auront bien l'intention de ne pas laisser les Unionistes s'envoler au classement. Confirmation de l'état d'esprit qui anime les Métallos avec l'entraîneur-adjoint Marc Grosjean. 

"Un défaite contre l'Union Saint-Gilloise dimanche ouvrirait la voie royale à notre adversaire pour le titre", estime le T2 sérésien. "Par contre, si nous avons le bonheur de les battre, nous conforterions notre 2e place et bien sûr, on se rapprocherait de la 1ère. C'est un match événementiel et nous avons envie de les battre."

D'un point de vue comptable, le RFC Seraing reste sur 1 point sur 9 et un manque d'efficacité offensive inhabituelle par rapport au début de saison. Si les Métallos sont conscients des faiblesses actuelles dans leur jeu, ils ont aussi un message à faire passer.

"J'espère, et je le dis sans agressivité et négativisme excessif, qu'on aura aussi un trio arbitral à la hauteur de l'affiche", explique Marc Grosjean. 

Le club sérésien a en effet le sentiment d'être parfois considérer comme "le petit du championnat" et d'être plus facilement sanctionné par le corps arbitral que certains adversaires. D'un point vue statistique, on ne peut pas nier que Seraing est le club contre lequel ont été sifflés le plus de penalty (6 depuis le début de saison).  

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte