RTC

Le FC Metz joue face à la Gantoise... à Seraing !

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 30 juillet 2020 10:00   Seraing


En football, les matches de préparation battent leur plein. Mardi fin d'après-midi, le FC Metz rencontrait la gantoise. Jusque-là, rien d'anormal dans le cadre de la préparation respective des deux formations en vue du début des championnats dans une quinzaine de jours. Par contre ce match n'avait ni lieu à Metz, ni à Gand, mais à Seraing. Un choix de stade lié à la situation géographique de Seraing et au fait que le FC Metz est l'actionnaire principal du RFC Seraing.

La Gantoise affrontait en match amical les Français du Football Club de Metz… à Seraing ! Alors pourquoi cette rencontre n’avait lieu ni à Metz ni à Gand ? Une première réponse réside dans les liens qu’entretient le FC Metz avec le RFC Seraing. Le FC Metz est en effet actionnaire majoritaire du club sérésien.

"On est partenaires, et donc amis" explique Bernard Serin, président du FC Metz. "Le Fc Seraing est venu joué un match amical à Metz. On a décidé de faire plaisir aux Sérésiens en disputant un match amical face à La Gantoise à Seraing. Malheureusement, ça se faut à huis clos parce que le contexte sanitaire ne permet pas d'avoir du public."

L’autre explication du choix du stade du Pairray pour jouer cette rencontre préparatoire est géographique. Le choix de jouer contre Gand par contre découle d’une anecdote.

"C'est une histoire un peu particulière" explique Bernard Serin, président du FC Metz. "On a transféré au mois de janvier Dylan Bronn, qui était défenseur central à la Gantoise. Il est venu à Metz et à l'occasion des discussions avec le président de La Gantoise, nous sommes convenu de faire un match amical, et de le faire à mi-chemin entre Gand et Metz. C'est-à-dire ici à Seraing, tout naturellement!"

Deux championnats au niveau similaire

L’affrontement entre des équipes de Ligue 1 et de Jupiler Pro League en match de préparation est fréquent. Une situation qui s’explique par la proximité géographique, les affinités linguistiques entre les clubs belges et français, mais aussi le niveau similaire des deux compétitions.

"Notre championnat a quand même bien évolué" déclare Marc Grosjean, entraîneur assistant du RFC Seraing. "Les clubs belges, peut-être grâce aux internationaux et à l'Équipe nationale, ont acquis une notoriété supplémentaire. Cette année, il y aussi le fait que le championnat français va commencer plus tard que d'habitude. Avec le covid la date de reprise a été repoussée en France. Du coup, les clubs français cherchent de notre côté des adverssaires, sachant que nous, pour une fois, nous reprendrons la compétition avant eux."

Ainsi lors de sa préparation la Gantoise avait déjà affronté Lens et Lyon avec pour résultat un match nul et une défaite. Des matches qui sont des bancs d’essais pour les clubs. La Gantoise vise le titre cette saison, qui risque cependant d’être perturbée. C'est en tout cas la crainte de certains clubs de Jupiler Pro League.

Le match d’hier face à Metz, qui était mentionné comme jouant à domicile sur la feuille de match s’est soldé par une nette victoire 0-3 des buffalos (12' et 20' Roman Yaremchuk, 62' Igor Plastun) qui ont maîtrisé leur sujet durant toute la rencontre.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte