RTC

Le football chinois monte en puissance au Standard

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 26 avril 2019 15:41   Liège

Le Standard de Liège est devenu le troisième centre d'entraînement européen de la fédération chinoise de football après Prague et Madrid. Si le partenariat a été officiellement dévoilé à l'Académie Robert Louis-Dreyfus jeudi après-midi, la sélection chinoise des moins de 18 ans est déjà en stage dans les installations du Standard depuis le 16 avril. Dans l'opération, le Standard et la fédération chinoise s'estiment tous deux gagnants. 

En présence de l'ambassadeur de la Chine en Belgique et du bourgmestre de Liège, l'accord de collaboration a été matérialisé par une plaque posée sur les murs de l'Académie Robert Louis-Dreyfus. A Pékin comme à Liège, on appelle ça une opération win-win.

Les joueurs de l'équipe nationale chinoise des moins de 18 ans sont les premiers à tester ce partenariat et a bénéficié de l'expertise de coaches des jeunes standarmen. Encadré par un staff français depuis un an, la sélection est en stage au centre d'entraînement du Standard depuis la semaine passée et jusqu'à ce dimanche. Cette équipe profite des installations de l'Académie et a l'occasion de se frotter à d'autres formations de bon niveau. Jusqu'ici, les U18 chinois ont affronté les U21 de Breda (1-5) et de St-Trond (0-2). Un troisième match face aux U21 du Standard est prévu ce vendredi. 

Pour les Rouches, cet intérêt du football de l'Empire du milieu est une belle reconnaissance de son savoir-faire en matière de formation. Puis, sportivement, le coup peut également s'avérer profitable avec des ouvertures sur le marché chinois.

L'arrivée en août 2018 du jeune chinois Hao Zhang, qui a intégré les U21 du Standard, est déjà une première concrétisation de transfert. D'autres pourraient suivre car la Chine encore toute petite sur la carte du football mondial met tout en œuvre pour partir à la conquête du ballon rond.

Bruno Venanzi entourés de joueurs en tenue rouge, ce n'est finalement pas trop dépaysant et cela permet d'immortaliser le passage de cette première équipe chinoise dans les installations du Standard.

 

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte