RTC

Le Standard Fémina conforte sa seconde place au général

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 22 fevrier 2020 00:37  


Pour la 16ème journée de Super League, le Standard Fémina, classé 2ème, accueillait les « ladies » de La Gantoise, 3ème à quatre unités des Liégeoises. En cas de victoire, les locales pouvaient accroitre leur avance sur leurs poursuivantes. C’est chose faite, et avec la manière. Les Liégeoises se sont imposées 3-1.

Dans cette rencontre c’est le Standard Femina qui domine les échanges dans les 20 premières minutes. Les joueuses locales sont omniprésentes dans le camp Buffalo, mais ne parviennent que trop peu souvent à créer un réel danger devant la cage des Flandriennes.

À la 22ème  minute, Merel Bormans joue vers l’arrière et met en difficulté la défense du Standard. Elena Dhont, attaquante gantoise, en profite pour s’emparer du cuir et tromper Lisa Lichfus. C’est 0-1 un peu contre le cours du jeu. 

Les Liégeoise encaissent mal le coup et restent fébriles durant le quart d’heure de jeu suivant laissant les visiteuses dominer tous les secteurs de jeu. Mais juste avant la pause, les Rouches reviennent dans la partie. Lola Wajnblum centre et Noémie Gelders arrache l’égalisation.

En seconde mi-temps ce sont les Liégeoises qui sont maîtres sur le terrains et qui multiplient les assauts vers le but gantois. À la 74ème minute, la domination liégeoise se traduit au marquoir. Schoenmakers délivre un centre millimétré pour Sylke Calleuw qui n’a plus qu’à finir le travail. C’est 2-1 pour le Standard Fémina. 

Les Liégeoises s’adjugeront définitivement la victoire à la 88ème minute. Vanaenrode déborde sur le flanc droit et sert Schoenmakers qui ponctue l’action d’une subtile déviation portant ainsi le score à 3-1










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte