RTC

P. Montanier avant Standard-Cercle : "On se sent prêts et impatients de débuter"

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 06 aout 2020 16:27  


La Jupiler Pro League fait son grand retour ce week-end. Ce samedi 19h, le Standard de Liège entamera ce nouveau championnat face au Cercle de Bruges. En préparation, les Rouches se sont imposés 6 fois et n'ont concédé que deux défaites. De bonne augure donc pour les Rouches qui devront cependant, pour la première de Montanier en D1 belge, jouer devant un stade vide à cause du huis-clos forcé. 

Ca y est, les Liégeois vont enfin pouvoir re-goûter aux joies du championnat. Malgré que les Rouches ne pourront compter sur Oulare blessé ou encore leur néo-capitaine Zinho Vanheusden, le coach du Standard de Liège, Philippe Montanier, estimes on groupe préparé à cette première échéance importante.

"Sincèrement, on est prêts mais l'inconnue, c'est l'adversaire. Sont-ils mieux préparés que nous ou non ? C'est la question. Mais je pense qu'on a bien travaillé pendant ces huit semaines et que tout le monde impatiemment de démarrer cette 1ère journée de championnat."

La préparation a été plutôt satisfaisante dans les chiffres avec des joueurs comme Felipe Avenatti qui semble retrouver son aisance devant les buts mais aussi quelques jeunes qui se sont mis en évidence, avec des victoires contre Courtrai, Malines, Monaco et Reims. "Je ne me fie pas trop aux résultats car on est toujours en décalage par rapport à l'adversaire", continue le coach. "Certaines équipes comme celles de France avaient deux semaines de retard par rapport à nous au niveau de la préparation. Mais dans le contenu et la préparation, il y avait quand même des choses intéressantes; je pense qu'on va continuer à s'améliorer. On est prêts physiquement et tactiquement."

Particularité de cette saison 2020-2021 : la première journée de Jupiler Pro League se jouera à huis-clos. Un fait bien dommage pour l'entraineur français qui devra encore attendre pour constater la ferveur de Sclessin. "C'est sûr, surtout ici où le public a une importance énorme dans les matchs et pousse bien son équipe. Il va falloir puiser au plus profond pour compenser ce manque de supporters qui sont souvent une aide précieuse pour le Standard."

Débuter face au Cercle de Bruges ne semble pas être la pire équipe pour débuter un championnat, mais la méfiance reste de mise chez les Liégeois. "On est toujours craintifs, moi le premier, vis-à-vis des adversaires qu'on classe de "seconde zone" car on ait très bien que ce genre d'équipes arrive toujours à un moment donner à hausser son niveau de jeu et surtout contre le Standard. On sait qu'ils seront prêts à nous affronter et il faudra qu'on soit très bons pour battre cette équipe."

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte