RTC

Les Belges s'illustrent à l'Open International de Judo de Visé

 30 janvier 2022 16:54   Visé


Ce week-end, Visé a été le centre d'attention de tous les passionnés de judo. Plus de 200 judokas de nombreuses nationalités se sont rassemblés au hall omnisports de la cité de l'oie pour une compétition hors du commun. Après une année d'annulation, les sportifs ont profité de ce moment en compagnie de passionnés qui avaient fait le déplacement.

L’Open International de judo de Visé est devenu au fil des éditions le rendez-vous de tous les jeunes judokas masculins en devenir. Alors qu’une autre compétition a lieu au même moment au Portugal et que la pandémie limite les possibilités de déplacement, l’Open accueille tout ce week-end des judokas de nombreuses nationalités. Cette année, à cause de la pandémie, 200 participants se sont affrontés tout le week-end. D’ordinaire, ce sont plus de 300 espoirs qui viennent se jauger sur le tatami. Parmi eux, des judokas de notre province se sont démenés pour porter haut nos couleurs. "C'est la 39e édition de l'Open. On est toujours aussi motivé à l'organiser, car les judokas nous le rendent bien. C'est une belle opportunité pour eux pour s'améliorer et rencontrer des judokas plus forts qu'eux", explique Fabrice Flamand, le gestionnaire du centre sportif de Visé.

Aujourd’hui, tous les yeux sont rivés vers lui. Malik Umayev a 21 ans, il est judoka depuis ses 4 ans et s’est entraîné ici à Visé. Il continue à s’y entraîner tous les vendredis, en plus de ses séances avec la fédération qui l’a repéré. "J'ai le privilège de coacher Malik. Il a été blessé pendant longtemps, mais là, il est retour dans une catégorie supérieure, celle des moins de 81 kg. Malik, c'est une Ferrari, je sais qu'il a beaucoup de potentiel comme beaucoup de Belges dans cette catégorie", indique Alain Boulanger, le vice-président et entraîneur du judo club visétois. "Je suis revenu après 2 ans sans compétition. Je ne me donne pas d'objectif, je donne juste le meilleur de moi-même et on verra", explique le jeune judoka.

Un judoka visétois termine 1er de sa catégorie

Au terme de ces 2 jours de compétitions, Malik a terminé premier de sa catégorie. Celui qui fait la fierté de son club espère devenir un des grands noms du judo international. Sur les traces de Teddy Riner, qui lui aussi est passé par l’open de visé, Malik a encore un beau chemin à parcourir comme d'autres judokas belges qui se sont illustrés durant l'open. Le judo belge a décidément de beaux jours devant lui. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte