RTC

Liège Sauvetage Club, un incontournable dans la natation belge

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 octobre 2020 08:00   Liège


Muriel Xhervelle et Burak Bastürk se sont récemment illustré aux derniers championnats officiels d'Europe Masters en décrochant trois titres de champions et cinq de vice-champion européens en sauvetage et en nage avec palmes. Une belle vitrine pour le Liège Sauvetage Club qu'ils ont fondé ensemble et qui est installé depuis janvier à la piscine de Jonfosse. Leur club est l'un des rare d'Europe à combiner le sauvetage et la nage avec palmes

Quarante membres, une cinquantaine de records de Belgique, un podium mondial l’an passé. Et plus récemment trois titres de champion d’Europe et cinq de vice-champion ramené de Lignano par Muriel Xhervelle et Busak Bastürk. Pas mal pour club lancé il y a 3 ans à Grivegnée par Murielle et Burak, en couple dans la vie. Aujourd’hui, le Liège Sauvetage Club a trouvé ses quartiers dans le bassin de Jonfosse inauguré en janvier dernier. Cette structure a la particularité d’être l’une des rares en Europe à mixer deux disciplines.

"Nous enseignons le sauvetage sportif et la nage avec palmes" explique Burak Bastürk, secrétaire et entraîneur de la nage avec palmes au Liège Sauvetage Club. "C'est un projet que nous avions depuis longtemps de lancer un club qui mixe ces deux disciplines. Nous le faisons au sein d'un même entraînement en combinant les exercices.

Muriel Xhervelle, détentrice de multiple record nationaux, vient du sauvetage sportif, une discipline très particulière. C’est la seule qui a au départ une vocation humanitaire. 

"C'est le seul sport où, au départ, le but est de sauver des gens" explique Muriel Xhervelle, président et coach principale du club. "Il y a toute une partie en piscine où ce sont des exercices qui les amènent à aligner certains éléments. Après, ils peuvent retranscrire ça en mer, ou en plan d'eau libre.

En compétition, cette discipline consiste en des épreuves recréant des conditions proches de  la réalité comme passer en dessous d’obstacles simulant les vagues, ou bien le remorquage de mannequin. La nage avec palmes, se décline également sous plusieurs formes et plusieurs distances, en surface ou en immersion. 

Deux disciplines complémentaires

Ces deux disciplines aquatiques sont bien différentes mais  complémentaires. Un constat qu’ont pu faire les deux fondateurs du club au fur et à mesure qu’ils formaient leurs athlètes aux deux pratiques. 

"La nage avec palmes est un gros atout pour le sauvetage" déclare Muriel Xhervelle. "Avant, c'était plutôt des nageurs classiques qui faisaient du sauvetage. Ils faisaient ce qu'ils pouvaient avec les palmes. Mais il y a vraiment une façon de faire, des mouvements précis à exécuter et un matériel spécifique à choisir. La nage avec palmes nous apporte ce qu'il faut à ce niveau-là."

D’un point administratif, le club liégeois travaille avec deux fédérations différentes. La LFPS pour le sauvetage et la Lifras pour la nage avec palmes. Au niveau des compétitions les deux sports ne bénéficient pas des mêmes structures d’accompagnement.

"En sauvetage il y a vraiment un bon encadrement en Équipe nationale" explique Méline Bonhomme, membre de l'Équipe nationale de sauvetage et médaillée de bronze sur 400m en nage bi-palme lors du championnat du monde 2019 de nage avec palmes. "Il y a des super coachs, et un bon encadrement. En nage avec palmes c'est plus compliqué. il y a beaucoup moins de participants. Et à ce niveau-là c'est un peu plus restreint."

En Belgique il n’existe que trois clubs de nage avec palmes comptabilisant une centaine de membres. Il n’y a pas de réelle Équipe nationale. La discipline tend à se développer davantage, c’est aussi en ce sens que travaille le club.

Le haut niveau comme objectif

Autre objectif, amener les nageurs du club au plus haut niveau. La philosophie du club est axé sur la compétition, avec pour moteur une seine émulation entre les nageurs. Cette philosophie s’adresse à tout les membres, mais en particulier aux jeunes très prometteurs !

"En matière d'objectifs, il y a la coupe du monde de nage avec palmes qui doit avoir lieu l'année prochaine aux États-Unis" explique Méline Bonhomme. "Pour le moment, on ne sait pas si ça sera maintenu. En sauvetage, il y aussi les championnats du monde qui auront lieu l'année prochaine. J'espère être sélectionnée pour pouvoir y participer."

À Liège, l’ambition est de former les champions de demain, mais aussi de développer encore davantage ces deux disciplines de la nage et de faire faire grandir ce club. 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte