RTC

Piscines fermées: compliqué de nager à Huy-Waremme

 28 avril 2021 13:33   Grâce-Hollogne Huy Saint-Georges-sur-Meuse Wanze Waremme


Les nageurs de Huy Waremme doivent s’organiser. Plusieurs piscines sont en effet actuellement fermées. C’est le cas de celle de Wanze et de Huy pour de longs chantiers de rénovation, mais aussi celles de Saint-Georges et Grâce-Hollogne, pour des travaux de réparation. Des fermetures qui laissent des nageurs orphelins et qui vont grossir les files de leurs voisines de Crisnée et de Waremme. Tout ça, avec en plus des mesures Covid à respecter ! Une situation bien compliquée.

Dans le cadre du plan piscine de la Région wallonne, deux grands chantiers de rénovation : celui de Wanze et celui de Huy.

Entamés en février dernier, les travaux de démolition de la piscine de Wanze sont déjà bien avancés. L’ensemble du bâtiment a en effet été complètement mis à nu avant un agrandissement et une rénovation en profondeur. Seul le bassin sera conservé.

"On a un grand projet de rénovation et d'agrandissement de nos installations", explique Pierre Dewart, le chef du service des sports de Wanze. "la piscine est une construction à l'origine de 1980. Elle avait déjà été rénovée en 2004, mais il fallait aujourd'hui envisager une restauration en profondeur. Actuellement le bâtiment a été totalement désossé, ne restent que les murs et le bassin qui sera conservé. Tout le reste va être réaménagé et l'espace total va être agrandi. C'est un chantier qui a démarré fin février et qui devrait s'étendre jusqu'au début de l'année 2022."

A quelques kilomètres de là, la piscine de Huy offre un visage similaire. Le bâtiment déserté a entièrement été vidé. C’est la phase préparatoire à un énorme chantier de transformation qui devrait débuter dans les prochaines semaines.

"Le calendrier n'est pas encore défini, mais le démarrage est proche", explique Etienne Roba l'échevin des sports de Huy. "On a pris un peu de retard avec les étude pour l'amiante, mais c'est désormais le feu vert pour les entrepreneurs. il s'agit du plus gros chantier du Plan Piscine de la Région wallonne. On envisage une véritable transformation. Si les murs subsistent, la configuration du projet à venir n'aura plus rien à voir avec ce qui existe aujourd'hui. Il s'agit d'un énorme projet aquatique qui amènera en plus des couloirs de nage, du ludique pour les enfants et un espace wellness. On table sur fin 2023 pour la fin du chantier".

A ces chantiers longue durée, vient s’ajouter ceux des piscines de Saint-Georges et Grâce-Hollogne, fermées elles aussi des travaux de réparation. Une situation compliquée pour les nageurs et les clubs orphelins qui se dirigent vers les bassins voisins. Crisnée, mais aussi Waremme font en effet le plein. Pas toujours facile d’accueillir tout le monde avec les restrictions sanitaires.

"C'est vrai que l'on enregistre un afflux de personnes venant de Saint-Georges, Wanze et Huy, mais aussi de Grâce-Hollogne", constate Denis Mélot, le directeur du centre sportif Edmond Leburton à Waremme. "Cela pallie en quelque sorte le manque à gagner des écoles qui ne fonctionnent actuellement qu'à 50%, mais ce n'est pas facile à gérer avec les restrictions sanitaires qui nous imposent actuellement un maximum de 40 personnes dans le bassin."

Pour faire trempette, il faut donc s’organiser et prendre son mal en patience. Début 2022 pour la piscine de Wanze, fin 2023 pour celle de Huy. Des échéances lointaines qui, avec la suppressions des mesures Covid, devraient ramener le calme dans les eaux des bassins de natation.

Sophie Driesen

https://www.wanze.be/loisirs-et-tourisme/sport/piscine-communale

https://www.csldehuy.be/

https://www.waremmesport.be/

https://www.saint-georges-sur-meuse.be/loisirs/sports-1/piscine-1

https://www.grace-hollogne.be/loisirs/sports/piscine-communale

http://www.liegenatation.be/Web/

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte