RTC

RTC fait son sport #19 - Le sabre laser

Ce programme est sous-titré, cliquez sur l'icône CC pour en profiter
 07 mai 2022 07:30   Seraing


Aujourd’hui, pour apprendre à manier cette arme Noble d’une époque civilisée direction l’académie de Sabre Laser à Seraing.

Le sabre laser comme arme à part entière

Forte d’une cinquantaine de pratiquants, l’académie de sabre laser est active depuis un peu plus de 3 ans. « Nous partons vraiment de l’idée que le sabre laser est une nouvelle arme. » explique Andy Dethier, moniteur à l’Académie de Sabre Laser. « Cette nouvelle arme possède ses propres caractéristiques. Puisque c’est un laser, il est censé tout découper. Nous jouons le jeu, bien entendu. Mais il n’y a pas besoin de commencer à forcer comme on peut le voir dans certains sports avec des coups qui peuvent être un petit plus puissants ou des coups qui doivent découper ou encore d’autres frappes en estoc.

Le maniement du sabre laser est directement inspiré d’autres sports de combats. Qui dit combat dit défense, le sabre laser pourrait-il donc vous permettre de vous défendre ? « Alors, on peut se défendre. » répond Andy Dethier. « Ce sport est assez codifié. Les mouvements permettent de se défendre parce qu’ils sont inspirés d’autres sports dont certains arts martiaux. On peut se défendre avec cette discipline, mais il en existe d’autres bien plus efficaces. La codification du sabre laser, telle qu’elle existe, ne permettra pas de tout arrêter. Mais ça reste quand même assez sportif, pour autant que, comme dans tout sport, on respecte la codification qui est là. »

Un mot d'ordre à retenir

Pas d’équipement de protection ici. Les coups doivent être retenus. Le mot d’ordre à l’Académie de Sabre Laser : le contrôle ! Comme dans tous les sports de combat, la base, c’est le déplacement. Pas et demi-pas sont des mots biens connus pour les pratiquants de l’escrime. Ici aussi, on applique ces enseignements. L’important étant de ne pas romper le contact visuel avec l’adversaire.

Cette discipline se veut à la fois originale, esthétique et innovante. Il existe différents styles de combats. Le premier c’est le shii-cho, une forme enseignée à tous les initiés dès la première année. Ici, on manie le sabre à 2 mains.

On n'oublie pas le spectacle

Le combat au sabre laser peut aussi se pratiquer sous une forme chorégraphiée. Le but ici est de réaliser des mouvements bien plus amples pour garantir un spectacle maximal. Dans cette variante, les pratiquants peuvent aussi créer et inventer des mouvements qui leur sont propres. L’objectif est avant tout d’en mettre plein les yeux.

Des JO version Star Wars ?

Et si on voyait un jour des duels de sabre laser aux jeux olympiques ? Cette idée ne se passe pas il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine… En France, le sabre laser est reconnu depuis 2019 comme la 4ème arme de l’escrime.

Infos pratiques

Pour pratiquer le sabre laser une simple tenue de sport de base fait l’affaire. Il faudra, bien entendu, un sabre laser. Ceux-ci peuvent être prêtés par l’académie de sabre laser. Mais si vous décidez d’en acheter un, vous devrez compter un budget de 100 à 150€ pour un sabre de base. Ceux-ci doivent respecter des tailles réglementaires et sont confectionnés spécialement pour les duels.  

 

P. Devillers & A. Moers








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte