RTC

Seraing se rassure avant d'affronter le Standard en coupe

 31 janvier 2021 22:42   Seraing


C’est dans la difficulté que les Métallos se sont imposés face aux espoirs Brugeois en D1B. L’ouverture du score arrive juste avant la pause grâce au jeune Mohamed Mouhli (1-0, 45è+2.) Mais, rejoint à la marque au cours de la 2ème période (1-1, 77è, Servais), c’est finalement Amadou Ndyaie (1-2, 79è) qui permet à Seraing de l’emporter. Sans oublier une excellente prestation du gardien Maxime Mignon.  

Une victoire acquise avec une équipe remaniée, dû à l’épidémie de Covid-19 et aux suspensions de Gérald Kilota et de leur meilleur buteur, le Français Georges Mikautadze (16 buts en 14 matchs), et qui vient mettre fin à une série de 3 matchs sans victoire. La dernière ? Le 4 décembre, à Bruges (0-4). Un groupe donc qui peut compter sur ses remplaçants lorsqu'il le faut, comme l'affirme le capitaine Théo Pierrot : "j'aime répéter que le RFC Seraing ce n'est pas que 11 joueurs, c'est la force du groupe qui font les résultats qu'on a cette saison».

La prochaine date sur le calendrier des Métallos c'est mercredi 3 février en coupe de Belgique contre le Standard de Liège. Une rencontre que les Serésiens ont hâte de le jouer, à l'image de Maxime Mignon. «Moi je le ressens comme un Liégeois qui allait voir le Standard quand il était petit. Quand ça fait 5 ans qu'on est à Seraing et qu'on est un petit peu dans le coeur des supporters, c'est toujours plaisant à jouer.»

Théo Pierrot veut croire y croire : «Sur un match de coupe tout est permis. C'est ce qu'il faut se dire. On va jouer crânement notre chance".

Seraing-Standard, c’est une affiche que Marc Grosjean a bien connu en tant que joueur. «Chaque fois, on est passés très près. Je dirais qu'on était supérieur, mais il nous a manqué quelque chose. C'est pour ça que je veux croire en cette équipe et que je veux croire en cette rencontre. Je veux me dire et je veux croire que cette fois ce sera la bonne.»

Un derby historique, dans lequel le Standard reste invaincu et dont l’ancien milieu de terrain n’oubliera pas de rappeler l’importance à ses joueurs. «On leur dira et je leur dirai certainement: 'nous n'avons pas su rentrer dans l'histoire en gagnant ce premier match contre le Standard. Vous avez la possibilité de le faire. Soyez les premiers joueurs à le faire, le premier entraineur et le premier staff à faire en sorte qu'on batte le Standard

Rendez-vous mercredi 3 février pour les seizièmes de finale de la Coupe de Belgique. 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte