RTC

Wibra Belgique veut redémarrer ses activités avec 36 magasins et 183 employés

Belga / Michel-Krakowski
 25 septembre 2020 15:35   Fléron Hannut Herstal Huy Liège Oupeye Seraing


Un verdict est attendu le 5 octobre pour le groupe Wibra qui est en réorganisation judiciaire depuis juillet dernier. La direction a annoncé en Conseil d’Entreprise aujourd’hui sa volonté de redémarrer ses activités avec 36 magasins et 183 employés. L’entreprise peut payer effectuer seulement les ‘’payements exigibles’’ comme les salaires et les heures supplémentaires.

36 magasins pourraient être sauvés, ainsi que le siège de Temse. Mais les employés de ces différents magasins n’ont aucune garantie d’être automatiquement repris.

La liste des magasins que Wibra propose de reprendre a été communiquée : Borgerhout, Merksem, Aalst, Leuven, Geel, Mortsel, Oostende (2), Schaerbeek (2), Liège, Etterbeek, Eeklo, Menen, Tienen, Halle, Herentals, Gilly, Brugge, Sint-Amandsberg, Lokeren, Laeken, Genk, Mons, Kapellen, Uccle, Blankenberge, Jette, Maasmechelen, Estaimpuis, Tielt-Winge, Heusden-Zolder, Haccourt, Mechelen Nekkerspoel, Overpelt, Mariakerke.

On comprendra que les magasins des arrondissements de Liège et Huy/Waremme, un seul magasins sur 4 de Liège et Haccourt (Oupeye) pourraient en réchapper.

Au grand dam des travailleurs et travailleuses de Boncelles, Fléron, Hannut, Herstal, Huy, des trois magasins de Liège et de celui de Jemeppe sur Meuse.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte