RTC

Annulations de festivals: dur pour les petits aussi!

 16 avril 2020 16:02  


Les Ardentes, Les Francofolies, et j’en passe, sont les noms de grands festivals annulés à cause du Covid-19. Mais qu’en est-il de nos plus petits festivals locaux ? Ces événements, parfois discrets mais qui font la richesse de notre Cité Ardente et de ses alentours, essayent néanmoins de rester positif.

 

  • Feel Good Festival (Ex-Yes2dayland Festival) :

Les organisateurs du festival aqualien ont annoncés ce mercredi soir l’annulation officiel de leur événement sur leur page Facebook.

Contact : Damien Corbesier, président du festival :

“ Le festival devait avoir six ans cette année, pour l’occasion nous avions préparé un plateau avec beaucoup d’artistes internationaux. C’est une édition qui nous tenait vraiment à coeur donc nous allons faire notre possible pour proposer à nos festivaliers la même affiche l’année prochaine.   Au vue des décisions qui ont été prise en France (annulation jusqu'à fin juillet) on espérait encore vu que notre évènement à lieu le dernier we du mois d'août. Nous restons cependant positifs car ce petit contretemps nous laisse du temps pour préparer un plus gros show l’année prochaine. Pour ce qui est des modalités de remboursement nous sommes entrain de travailler sur une solution qui permettrait à nos festivaliers de garder leurs tickets pour la prochaines éditions“.

 

  • Summer Beer Lover's festival:

Le festival a été créé en 2014. Il propose chaque année, durant un week-end de mai, un panel d’une centaine de brasseries wallonnes. “Nous savions depuis le début de semaine que le festival n’aurait pas lieu” explique Justine la responsable communication du festival. En effet, début de semaine, les autorités du pays ont annoncé que les festivités ne reprendraient pas avant fin juin. “Un moment on avait envisagé un report dans l’été. Cela tombe à l’eau maintenant. Le plus dur pour nous, c’est que nous organisons également une partie des festivité à Namur”, ajoute Justine. “ Nous avons essayé de l’annoncer le plus tard possible sur nos réseaux sociaux car, en cette période de confinement, nous voulions rester le plus positif possible. Pour l’instant, nous n’avons pas encore trouvé d’alternative au festival. Nous continuons de partager les initiatives indépendantes des brasseries partenaires du festival”, conclu l’organisatrice.

 

  • Golden Age Rock Festival:

Les organisateurs ont réagi assez rapidement à l’annonce de l’annulation des festivals cet été. Ils ont tous simplement décidé de reporter le festival à l’année prochaine avec le même line up et en permettant aux personnes qui avaient déjà acheté leurs billets de les conserver pour la prochaine édition. Cette dernière, aura lieu sans doute aux mêmes dates : du 21 au 23 août.

 

 

  • ImproLiégeois:

Le festival de rencontres d’improvisations théâtrales organisé depuis 16 ans a été lui aussi annulé. Étalé sur plusieurs mois, les organisateurs du festival font face depuis quelques temps aux caprices du Covid-19. “Nous avons quatre spectacles en suspens depuis le début du mois de mars. Nous avons décidé de les reporter en automne”, explique Alexandre Pirson, organisateur de l’événement. Le calendrier précis est actuellement en préparation en accord avec les disponibilités du Théâtre de Liège et le Trocadero.

 

  • Austral Boreal Festival

Dès le début du confinement les organisateurs espéraient pouvoir maintenir le festival qui devait se dérouler à Liège du 20 au 24 mai. Mais voyant comment la situation évoluait au fur et à mesure du temps, ils ont décidé de l’annuler. L’“Austral Boreal Festival” est un festival qui mêle apéros, balades, concerts, cinéma et photographie dans divers lieux de la Cité Ardente. Cet événement se déroule deux fois par an : aux mois de mai et d’octobre. Christophe Voisin, fondateur et organisateur, explique : “Nous ce que nous avons donc fait, c’est de reporter un maximum les artistes prévus pour l’édition “australe” du festival (celle se déroulant en mai) pour les dates prévues en octobre. De plus, notre affiche n’était pas bouclée pour l’édition d’automne. Pour le moment on est entrain de vérifier les disponibilités des artistes et de s’arranger”. Les organisateurs espèrent que cette édition “boréale” aura bien lieu. “On a peur que ces mesures soient prolongées, d’après ce que disent certains experts. On essaye de rester positif. On reste flexible. Ca permet de garder au moins un évènement”.

  • Micro Festival

Comme à peu près tout le monde, on s’y attendait un peu. Mais on a toujours un peu du mal à réaliser ”, explique Yannick Grégoire co-organisateur du Micro Festival de Liège contraint d’annuler l’évènement. La déception est d’autant plus grande car le festival, qui devait se dérouler du 7 au 9 août prochain, venait de boucler son affiche. “On allait annoncer les noms des artistes prochainement.” Le co-organisateur dit que selon lui, il est trop risqué de reporter l'événement car tous les artistes et les autres personnes qui travaillent sur le festival risquent de ne pas être disponibles au même moment. Yannick Grégoire ajoute que l’impact de cette nouvelle mesure fédérale sera plus important encore. “Sauter une année peut être possible pour nous, on se donne évidemment rendez-vous en 2021. Mais on pense surtout à tous les gens qui vivent de l’économie des festivals et chez qui se sera plus compliqué. C’est un véritable séisme aussi bien chez les grands que chez les petits festivals mais on est plus inquiet pour l’après. Certaines personnes vont se retrouver pendant 6 mois sans travail. Je pense aux indépendants, à certaines ASBL qui ne se redresseront pas, mais aussi à toutes les personnes qui contribuent à la réalisation du Micro Festival telles que celles qui créent les décors, les techniciens, etc”.

  • Tempo Color

C’est surtout la décision des bourgmestres de la métropole de Liège de ne pas organiser d'événements jusqu'au 30 juin qui a fait annuler le Tempo Color (8 au 10 mai). Bénédicte Merland, coordinatrice du projet explique : “La spécificité du festival c’est que Tempo Color est gratuit et se déroule sur les places publiques. Ces endroits n’étaient de toutes façons pas accessibles depuis début mars.” Elle ajoute qu’ils vont reporter ce qu’ils peuvent mais qu’il n’était pas question de refaire un nouvel événement. “Nous allons quand même essayer de soutenir les artistes qui étaient prévus. Il y a une solidarité entre les différents festivals qui devaient avoir lieu. Nous essayerons donc d’ajouter un concert ou l’autre lors des autres festivals. Par exemple, à l’occasion du Ramdam Festival ou encore l’Austral Boreal Festival”.

  • Nandrin Festival

Pour le Nandrin Festival, une grande déception mais pas trop de dégâts explique Jean-François Dethier, un des organisateurs. “Nous de notre côté, on est une petite asbl, une bande de copain, on avait déjà pris les devants, mi-mars, en annulant les festivités. Nous sommes très déçus mais nous avons su prendre les bonnes décisions à temps. Nous n’avions pas encore signé trop de contrats ni avancé de l’argent. C’est un peu triste pour nos fournisseurs et pour les gens qui nous aident.” Donc cette année il n’y aura pas de report du festival mais ils espèrent que l’année prochaine tout ira mieux.

Une chose est certaine, malgré le confinement et les mesures sanitaires prises par notre gouvernement pour notre sécurité, les organisateurs des festivals sont bien décidés à nous proposer une saison 2021 haute en couleurs et en musique!

P.BORLEE et M.ROYEN

 

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte