RTC

Nouveau bâtiment au MontLégia : 330 pieux nécessaires

© CHC-AAH-Miysis
 10 janvier 2019 09:33   Liège

La construction d’un nouveau bâtiment du CHC va démarrer courant janvier, en face de la clinique du MontLégia. Ce bâtiment sera édifié en un an, avec d’abord une phase de pieux, ce qui entraînera bien sûr des nuisances sonores.

Ce nouvel édifice sera articulé en trois parties distinctes. La première, face à l’hôpital, doit accueillir les services administratifs communs à tout le groupe CHC. La deuxième partie du bâtiment est conçue pour héberger la crèche (72 places), l’Espace + (espace bien-être réservé aux patients d’oncologie) ainsi qu’une halte-garderie. La troisième partie de cette construction, c’est un parking d’environ 180 places.

Trois cent trente pieux assureront la stabilité de cet ensemble dont l’emprise au sol est estimée à 8.700 m². D’un diamètre de 50-60 cm, les pieux seront battus sur une profondeur de 24 à 30 m. La fabrication des pieux consiste à enfouir un tube métallique dans le sol, y glisser une armature, y couler du béton, puis retirer le tube. Le charroi des camions à béton qui alimenteront le chantier sera dirigé exclusivement via l’autoroute (pas par le quartier).

L’horaire de travail sera vraisemblablement le même que pour l’hôpital et la maison de repos, soit de 7h à 19h, selon les conditions météo et l’avancement du travail. Le samedi, l’horaire pourrait être légèrement réduit, soit de 8h à 16h. Le battage des pieux devrait démarrer entre le 14 et le 21 janvier, et s’étaler sur plusieurs semaines

"On estime que 5 à 15 pieux pourront être réalisés par jour, cependant nous ne sommes pas à l’abri des aléas liés à ce type de chantier. explique Marie-Thérèse Dellatte, ingénieure architecte en charge du dossier au CHC. Il est donc difficile actuellement de pouvoir dire avec précision quels seront l’horaire de travail et la durée de cette partie du chantier. Malheureusement, nous n’aurons pas vraiment le choix : si on diminue les heures de travail, on prolonge la durée du chantier. Pour ce bâtiment, ce sont 330 pieux qui sont prévus, soit beaucoup moins par rapport à l’hôpital (pour rappel, près de 2.400 pieux). Dans le cas présent, nous aurons une seule machine à pieux. Même si cela signifie moins de bruit que pour l’hôpital, nous avons conscience que cela va entraîner des nuisances sonores difficiles à supporter pour les riverains et parfois même pour des habitants de zones plus éloignées, en fonction des vents dominants. Nous présentons déjà toutes nos excuses à la population pour ces désagréments."






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte