RTC

Val Saint Lambert : des bougies signées et numérotées

 25 octobre 2021 15:52   Seraing


La cristallerie du Val Saint Lambert prépare les fêtes de fin d’année. Elle poursuit la production de boules de Noël, comme l’an dernier, mais y ajoute d'autres objets  : des lampadaires, lancés en début d'année, et des photophores. Elle s'est associée avec "La flamme belge", une entreprise de Donceel, qui remplit les photophores d'une cire 100% végétale, au parfum exclusif, pour en faire autant de bougies uniques par leurs décors.

La production de ces photophores a commencé au début du mois d'octobre. Deux maîtres verriers assurent la phase à chaud : Antonio Simino et Jean Michel Osovitsky sont entrés ici à l'âge de 15 ans. Ils travaillent à la cristallerie depuis 42 ans.

Après un premier contrôle de qualité, les pièces sont emmenées dans un atelier voisin pour les opérations à froid. La calotte est coupée, puis la pièce est travaillée pour obtenir un fond et des bords bien plats. Sur les bords, qui sont coupants, on rabat un chanfrein, autrement dit, on opère une petite coupe en biseau pour limer l’arête.

La pièce sera à nouveau contrôlée, avant de recevoir sa signature et son numéro unique.

Le photophore est alors envoyé à Donceel, dans l'entreprise "La Flamme belge", où il sera rempli d’une cire 100% végétale, avec une mêche en coton, et un parfum exclusif.

Les pièces sont réexpédiées au val Saint Lambert où elles sont commercialisées.

La collection des bougies s’inscrit dans la ligne des luminaires réalisés à la cristallerie depuis le début de cette année 2021.

Le Val Saint Lambert a occupé jusqu’à 5000 personnes au début des années 1900. Ils sont.. une quinzaine de personnes aujourd'hui.

C'est évidemment un autre monde, mais certaines choses n'ont pas changé. La cristallerie est restée fidèle à ses couleurs traditionnelles :  le bleu cobalt, le vert chine ou le rose à l’or, notamment, qui permettent d’identifier à coup sûr les pièces produites ici depuis plus de 200 ans. Les maîtres verriers perpétuent un savoir faire vieux de 200 ans. 

Mais la cristallerie s'est aussi adaptée à différents égards. Après s’être longtemps limitée aux arts de la table, elle s’est ouverte au monde de la décoration, ce qui lui permet d'étendre son réseau de distribution, touchant ainsi une nouvelle clientèle, avec des réalisations uniques aux lignes résolument plus modernes.

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte