RTC

Mega World (ex Blokker) va demander la protection contre ses créanciers

 12 octobre 2020 19:52   Eupen Liège Oupeye Sprimont Waremme


L'enseigne Mega World, la chaîne qui a remplacé Blokker en Belgique, va demander mardi, devant le tribunal de l'entreprise de Malines, l'application de la loi sur la continuité des entreprises, ce qui lui permet d'être protégée contre ses créanciers, selon le secrétaire syndical Marc Jacobs de l'ACV Puls.

L'intention est d'obtenir la protection des créanciers, mais on ne sait toujours pas quelles dettes sont impliquées et quels sont les montants en jeu. Le journal De Standaard a fait état lundi des arriérés de loyers - qui auraient été remboursés entre-temps - mais aussi de dettes par rapport à la TVA, de cotisations de sécurité sociale non honorées et de retenues à la source.

Lors d'une réunion lundi matin, Dirk Bron, le propriétaire néerlandais de la chaîne de magasins, a informé les membres du conseil d'entreprise de son intention d'introduire une telle demande. Seuls les représentants de l'entreprise étaient présents à cette réunion, les permanents syndicaux n'étant pas conviés.

Une réunion avec ces derniers était prévue lundi prochain mais la direction a annoncé lundi qu'elle était annulée. En front commun, les syndicats ont dès lors adressé un courrier à l'enseigne pour demander de l'organiser le plus rapidement possible ou de maintenir celle qui était programmée, a indiqué Anne-Marik Dirk, permanente CNE.

Selon cette dernière, cinq magasins (Liège-saint-Lambert, Sprimont, Eupen, Waremme et Haccourt) au moins ont débrayé en Wallonie, "sous le coup de l'émotion". L'annonce de la demande de protection judiciaire n'est "pas surprenante", a ajouté Mme Dirk à l'agence Belga. "On savait qu'il y avait des loyers impayés, certains travailleurs se plaignaient de recevoir systématiquement des ordres contradictoires et certains camions n'arrivaient jamais pour les livraisons... Donc, non ce n'est pas une grande surprise ! "

La question est maintenant de savoir si le juge approuvera la demande de Mega World. "Une source nous a déjà clairement dit que si la demande était refusée, elle ferait appel", a déclaré Inge De Beul, membre du BBTK (Setca). Interrogé par les syndicats sur l'avenir de la chaîne, le patron néerlandais aurait clairement indiqué qu'il souhaitait garder tous les magasins ouverts.

Mega World a repris, plus tôt cette année, les 123 magasins Blokker en Belgique, où travaillaient 670 personnes. Le rachat par ce controversé homme d'affaires néerlandais avait déjà suscité pas mal d'interrogations. Il fait en effet l'objet d'un procès pour fraude aux Pays-Bas. Les syndicats avaient également remis en question son business plan pour les magasins belges

(Belga)

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte