RTC

Port autonome de Liège : croissance du transport fluvial de conteneurs.

Port Autonome de Liège
 12 septembre 2020 11:09   Province de Liège


Impacté par la crise sanitaire mondiale, le port de Liège a enregistré un trafic de 9,3 millions de tonnes au cours du premier semestre, soit une baisse de 12% par rapport à l’année précédente. Tous les secteurs d’activités ont baissé à l’exception du transport fluvial de conteneurs qui a affiché une très belle croissance (+17%).

Malgré ce ralentissement d’activités, le Port autonome de Liège a décidé de maintenir la majorité de ses investissements 2020-2024 et de soutenir ses concessionnaires affectés par la crise économique.

Les trafics du port de Liège pour le premier semestre 2020 ont été impactés par la crise sanitaire mondiale liée à la pandémie du COVID-19. A l’image du ralentissement de la consommation mondiale et malgré les efforts réalisés par les acteurs économiques du port de Liège pour rester opérationnels et pour assurer la continuité de l’activité portuaire tout au long de la crise et de la période de confinement, la crise sanitaire a entraîné un recul de 12% des trafics globaux (eau-rail-route) du port de Liège au premier semestre 2020. Durant les six premiers mois de l’année, le port de Liège a traité plus de 9,3 millions de tonnes contre 10,5 millions de tonnes à la même période l’an dernier, soit une baisse de 12% par rapport à 2019 (-1,3 million de tonnes).  

Les baisses se retrouvent dans la plupart des secteurs d’activités & filières présents au port de Liège (produits de l’agriculture -43%, houille -29%, produits chimiques -28%, produits minéraux -16%, métaux -16%, produits pétroliers -10%) …)  à l’exception du transport fluvial de conteneurs (+ 17%) et du transport fluvio-maritime qui ont continué d’augmenter.  Ainsi, le trafic fluvial de conteneurs réalisé sur l’ensemble des trois terminaux à conteneurs liégeois (Renory – Monsin et Liège Trilogiport) confirme une très belle performance et progresse de 17 % malgré le contexte difficile de la pandémie.  Plus de 51.074 EVP (Equivalents Vingt Pieds) ont transité par les trois terminaux, soit une augmentation de 7.309 EVP par rapport au premier semestre de l’année précédente.  Ceci est une belle performance considérant que le trafic de conteneurs est en diminution dans la majorité des autres ports.

Concernant le transport fluvio-maritime, 78 caboteurs se sont amarrés à Liège (+ 9 unités) par rapport à la même période 2019. Ils ont principalement importé et exporté des produits métallurgiques en provenance de la péninsule ibérique et à destination du Royaume-Uni.

Résultats tous modes de transport (eau-rail-route)

 

La reprise du Port des Yachts, fermé durant la période de confinement, est effective depuis juillet mais l’activité de plaisance souffre d’une baisse de fréquentation.

Selon M. Willy Demeyer, Président du Port autonome de Liège : « Les trafics du port de Liège ont bien évidemment été affectés par la crise sanitaire mondiale liée à la pandémie du COVID-19. Le port de Liège n’a toutefois jamais cessé de fonctionner, ce qui a permis d’atténuer les effets de la crise grâce notamment à la collaboration efficace des entreprises portuaires privées. Aujourd’hui, nous espérons une reprise progressive des trafics lors de ce dernier quadrimestre.»

Des mesures de soutien envers les entreprises portuaires  Attentif et soucieux de la santé économique des entreprises installées sur ses terrains portuaires, le Port autonome de Liège réfléchit actuellement, en étroite collaboration avec l’Association des Manutentionnaires et des Usagers du port de Liège (MUPOL) à une série d’actions de soutien envers ses concessionnaires.

En route vers la relance : 18 millions d’euros d’investissements

L’économie portuaire liégeoise génère plus de 18.000 emplois directs et indirects générés par les entreprises privées actives sur les sites portuaires.  

Malgré le contexte économique difficile, le Port autonome de Liège a décidé de maintenir ses programmes d’investissements nécessaires à la poursuite de la maintenance et du développement de ses zones portuaires, en étroite collaboration avec le Service public de Wallonie Mobilité et Infrastructures.

Les investissements prévus dans le cadre du plan quinquennal d’investissements (2020-2024) portent ainsi entre autres sur les réalisations et projets suivants :

A Liège Trilogiport

  • l’extension de la dalle du terminal à conteneurs de Liège Trilogiport (réalisée et finalisée en 2020)
  • l’extension et l’aménagement d’une voie ferrée supplémentaire à Liège Trilogiport (réalisé et finalisé en août 2020 – budget 2019),
  • certains travaux ferroviaires sur la voie à destination de Liège Trilogiport,

Autres zones portuaires

  • la construction de nouvelles infrastructures d’accostage (Hermalle-sous-Huy),
  • le prolongement du Port des Yachts,
  • différents travaux liés à l’éclairage public des ports,
  • l’extension du terminal à conteneurs de Renory et l’amélioration de son accès ferroviaire, ainsi que de nombreux autres projets.

Le montant global de ces investissements répartis entre 2020-2024 s’élève à environ 18.000.000 € hors TVA, co-financés par le Port autonome de Liège et le Service public de Wallonie (tant sur le budget ordinaire que via le plan Marshall).

Le Port de Liège continuera ainsi de jouer un rôle incontournable pour l’économie locale et nationale et réitère dans ce contexte toute son importance socio-économique pour la région liégeoise.

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte