RTC

Herstal: l'école maternelle Notre-Dame de la Licour en sursis

 07 septembre 2021 15:09   Herstal


Stress et inquiétude pour l’école fondamentale libre Notre-Dame de la Licour à Herstal. Sa section maternelle est actuellement en sursis. Il lui manque trois élèves pour poursuivre ses activités. Pour l’école, c’est la première fois que la situation se présente. Le personnel garde espoir et se mobilise.

 

La classe maternelle de l’école libre Notre-Dame de la Licour à Herstal est actuellement en sursis. Une situation inédite pour la section des tout-petits qui a besoin de 3 élèves supplémentaires pour poursuivre ses activités.

« C’est la première fois que cela arrive », s’étonne le directeur Benoît Janssen. « Dernièrement, plusieurs familles ont déménagé. On espérait toutefois accueillir 15 élèves à la rentrée, mais ils ne sont que 10. Il nous en manque 3 pour pouvoir continuer jusqu’à la fin de cette année scolaire », explique-t-il.

L’école s’est donc mobilisée à la fois sur les réseaux sociaux et via des flyers pour trouver les trois petits qui pourraient intégrer la classe de Madame Sylvaine. Une petite structure qui permet à chaque enfant de s’épanouir dans un cadre privilégié.

« Nous formons une petite famille. Cela nous permet de consacrer entièrement à tous les élèves, et plus particulièrement à ceux qui rencontreraient des problèmes », commente Sylvaine Vangeebergen institutrice maternelle.

Située dans le quartier du Château Rouge à Herstal, l’école fondamentale libre Notre Dame de La Licour est plus que centenaire et offre un cadre agréable à ses élèves. De nombreux projets de développement sont prévus sur place, et la fermeture de la section maternelle pourrait être dramatique pour l’école.

« Il faut bien se dire que si les élèves de maternelles doivent nous quitter, leurs frères et sœurs risquent de faire de même. C’est l’avenir de toute l’école qui est en jeu ici », précise encore le directeur, qui ne désespère pas de trouver les 3 petits. « On reste positif et on déploie tous les moyens pour trouver ceux qui sauveront la classe pour cette année ! »

Mais n’en reste pas moins quand même que le stress et l’inquiétude prédomine au sein de l’école. Il faut trouver les trois élèves manquants pour le 20 septembre au plus tard. Sans cela, malheureusement, la section maternelle serait contrainte de fermer définitivement.

Sophie Driesen

https://www.facebook.com/ndlalicour/

 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte