RTC

Deux ans fermes pour trois car-jackings

Photo d'illustration - Belga
 27 janvier 2020 14:43   Saint-Nicolas


Le tribunal correctionnel de Verviers a condamné lundi un habitant de Saint-Nicolas, âgé de 21 ans, à une peine de deux ans ferme pour trois car-jackings et tentative de car-jackings commis avec utilisation d'armes en février et avril 2017.

 Le 11 février 2017, vers 3h du matin, un jeune homme avait été victime au centre de Verviers d'un car-jacking, Il s'était vu apposer une arme de poing sur sa tempe avant de recevoir un coup de crosse à la tête après avoir résisté.

 Deux mois plus tard, une double agression était commise envers deux femmes seules qui reprenaient leur véhicule après avoir assisté à un concert. La première avait reçu du gaz lacrymogène dans le visage mais était parvenue à faire fuir ses deux agresseurs

Deux heures plus tard, la seconde victime était agressée de la même façon. Elle était, elle aussi, parvenue à les faire fuir mais l'un d'eux a pu lui subtiliser les clés du véhicule. Celui-ci, remorqué chez un dépanneur, y avait volé en cours de nuit. Le véhicule sera accidenté quelques jours plus tard et le profil ADN du prévenu y sera découvert.

En février 2019, il matchera aussi dans le cadre de l'agression de février 2017. Le prévenu reconnaîtra, en octobre 2019, les faits mais niera les violences, il expliquera juste qu'il avait besoin d'argent.

Le tribunal n'a fait droit ni à la demande d'absorption, faute d'unité d'intention, ni au sursis ou à la peine de travail, qui auraient pour conséquence de minimiser son comportement rappelant que le prévenu est impliqué dans un vol avec violence dans le Carré à Liège le 30 août 2019. Le tribunal stigmatise la violence gratuite qui porte atteinte à l'intégrité physique, morale et psychique d'autrui, le manque de collaboration du prévenu et son absence de remise en question par sa persistance dans la délinquance.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte