RTC

Rentrée judiciaire sous le signe de la COVID

 01 septembre 2021 17:22   Liège


Outre la rentrée scolaire, il était aussi question de rentrée judiciaire ce mercredi. En raison du contexte sanitaire toujours particulier, la cérémonie en présence d’une assemblée réduite a été écourtée au Palais de Justice de Liège. Cette année, la prise de parole du procureur général s’est limitée à l’exposé signalant la manière dont la Justice a été rendue en région liégeoise en 2020. 

Des magistrats, quelques greffiers et aucun autre invité... En raison des mesures sanitaires encore en vigueur, l’audience de rentrée judiciaire a été réduite à sa plus simple expression. L’intervention de Pierre Vanderheyden, le nouveau procureur général, s’est limitée à une présentation des statistiques judiciaires liégeoises en 2020 avec un constat principal lié à l’impact de la pandémie. Ainsi, de la bouche du successeur de Christian De Valkeneer, on a appris que les affaires de santé publique, autrement dit les dossiers relatifs aux infractions COVID, sont passées de 1.818 dossiers en 2019 à 20.340 en 2020.  

A l’inverse, la crise sanitaire a aussi entraîné une réduction de certains types d’infractions en raison notamment du confinement et du couvre-feu. Vols et détentions de stupéfiants sont à la baisse par rapport à 2019.

La rentrée judiciaire de la cour d’appel et de la cour du travail de Liège fut aussi l’occasion pour le nouveau batonnier du barreau de Liège-Huy d’exprimer les principales préoccupations de la profession. L’amélioration du support informatique au service des avocats en fait partie. 

En 2022, si tout va bien, la modernisation de la justice passera aussi par une formule de rentrée judiciaire entièrement renouvelée et beaucoup moins dépouillée.

Stéphane Savaris

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte