RTC

Une maison de détention à Xhoris, est-ce bien sérieux ?

 03 aout 2021 17:10   Ferrières


Stupéfaction à Ferrières ! La commune se serait portée candidate pour accueillir une nouvelle maison de détention mais personne n’est au courant, pas même le bourgmestre, Frédéric Léonard. Un site, actuellement à vendre, dans le village de Xhoris serait ciblé. Tentons d’y voir plus clair...

Une maison de détention en plein cœur du village de Xhoris, c’est une possibilité évoquée par le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne. D’après des propos rapportés par les titres de Sudpresse, 19 communes, dont celle de Ferrières, se sont portées candidates pour accueillir ce type d’institution. Un site "à vendre" serait même proposé.

Pourtant, pour le bourgmestre de l’entité, les portes du pénitencier ne sont pas prêtes de s’ouvrir… "Ah non, on n'a jamais été candidat à quoi que ce soit et en tout cas, pas pour accueillir un centre de détention", déclare Frédéric Léonard. "J'ai appris ça lundi via des citoyens."

Des prisonniers à la place des vacanciers ?!

Dans le village, le site du Relaxhoris sur le marché de l’immobilier depuis deux ans et demi se cherche un avenir. Cet ancien complexe pour vacanciers avec piscine et restaurant, le bourgmestre férrusien ne l’imagine pas une seconde devenir l’eldorado des prisonniers. "Effectivement, c'est tellement joli et en bon état, je trouverais vraiment dommage d'en faire autre chose qu'un centre de vacances", précise-t-il. 

Mais revenons-en à la candidature "fantôme" de Ferrières, comment l’expliquer ? Fin 2020, le ministre de la Justice aurait demandé aux gouverneurs des provinces de chercher, en concertation avec les bourgmestres, des lieux pour implanter ces maisons de détention, vouée à accueillir entre 40 et 70 détenus. Le gouverneur de la province de Liège, Hervé Jamar, ne semble pas au courant. Pour faire la lumière sur cette affaire, Frédéric Léonard a également contacté le cabinet du ministre de la Justice. Pour l’instant, il reste sans réponse…

Stéphane Savaris








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte