RTC

Ce que vous n'avez pas vu (Conseil Communal de Liège)

 04 decembre 2018 08:04   Liège

Vous pouvez retrouver l'intégralité de la séance du conseil communal sur le site internet de la Ville ou sur sa chaine Youtube. Peut-être avez-vous suivi la séance en direct sur internet. Mais avez-vous vu ces quelques moments "décalés"?

 

Un selfie sinon rien

Sarah Schlitz et sa voisine Laura Goffart n’étaient clairement pas passionnées par la prestation de serment de Willy Demeyer en tant que Bourgmestre.

Au même moment, elles étaient en plein selfie! (36'30'' sur la vidéo). Elle a même essayé de réunir les autres membres du groupe Vert Ardent sur la même photo (voir les bancs situés derrière elle).

 

Les tiroirs des anciens conseillers

À quelque pas de nous, Carine Clotuche inspecte son nouveau poste de conseillère. Elle ouvre son tiroir pour y trouver... un sac de vieux bonbons, un biscuit dans son emballage sans doute présent depuis un petit temps et des papiers. Dans un autre tiroir, encore des bonbons. Bref, une évidence: les tiroirs ne sont pas vidés d’une séance à l’autre et les conseillers ont manifestement besoin de sucres pour tenir le coup lors des longues séances du conseil communal.

 

Ceux qui refusent de dire « Je jure fidélité au Roi»

Pour certains conseilleurs, difficile voire impossible de prononcer la formule consacrée: "Je jure fidélité au Roi...". Profondément républicains sans doute, ils résistent. Ok. Mais alors chers élus, si vous n'êtes pas d'accord avec ce système politique, pourquoi ne pas aller jusqu’au bout de la démarche et dès lors refuser le poste? Là au moins il y aurait une certaine cohérence. Parce que là, c’est un peu « dji vou dji n’pou »!

Il y a aussi la formule "En attendant la République..." (28'40'') pour le désormais conseiller David Ambrosio ou le "Bien que profondément Républicain..." (24'44'') de Pierre Eyben.

 

Ceux qui adaptent la formule

Il y a également ceux qui adaptent la formule comme le conseiler Louis Maraite qui a tenté un "Je jure fidélité au Roi, obéissance à la Constitution et aux lois du peuple belge (15'30")... et au football club liégeois". Il a du se reprendre et reformuler.

Dans la foulée, François Schreuer a bien prononcé la formule mais a oublié de lever la main. Enfin, Michel Faway, le suivant, a terminé son expression, bien aidé par le Bourgmestre, par un "et au FC Jupille."

 

Pas facile les noms de famille

Le Directeur général, Philippe Rousselle, n’avait pas répété les noms de famille des (nouveaux) conseillers. Et pourtant, il devrait le savoir avec le temps que quand on prend la parole en public, on s’entraîne. Résultat, Diana Nikolic a entendu son nom écorché à deux reprises (10'39'') et la nouvelle conseillère Vert Ardent, Elena Chane-Alune, trois fois. Elle a eu le chic de ne pas s’énerver et de rappeler l’exacte prononciation au Directeur avec le sourire.

 

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte