RTC

COVID 19 : quel impact sur vos communes ?

 27 juillet 2020 14:27   Région Wallonne


Plus de neuf communes wallonnes sur dix ont développé des solutions pour faire face aux problèmes posés à leurs services par la crise du coronavirus, ressort-il lundi d'une étude menée auprès de 44 administrations de Wallonie par le Smart City Institute de l'École de Gestion de l'Université de Liège (HEC-ULg). Plus de la moitié (55%) entend d'ailleurs poursuivre les efforts entrepris.

 

Comment se sont adaptées les communes à la crise Covid-19 ces derniers mois, et quelles réponses y apportent-elles ? … telles étaient les questions posées, et voici les principaux enseignements :

UN DEFI GLOBAL A L’ECHELLE LOCALE

« Bien que cela puisse sembler être une évidence, l’étude a tout d’abord permis de confirmer que la crise sanitaire actuelle est vécue comme une situation problématique par les communes wallonnes, et ce de manière quasi unanime, puisque 89% des communes interrogées ont affirmé avoir rencontré un ou plusieurs problèmes causés par la Covid-19 », affirme Jessica Clément, chercheuse post-doctorante au SCI.

 

L’étude révèle par ailleurs 5 défis majeurs :

 La réorganisation du travail (principalement dans la mise en place du télétravail)– 44%

 La gestion de la communication entrante (directives émanant du fédéral et des provinces) et sortante (vers le citoyen) – 36%

 La gestion des masques et du matériel de protection – 31%

 La gestion globale de la crise – 28%

 La fermeture des commerces et le ralentissement de l’économie locale – 23%

 

Parmi les acteurs les plus impactés, les communes pointent majoritairement les commerçants et le secteur HORECA (54%), le personnel administratif en contact direct avec le citoyen (46%) ou encore les ouvriers communaux et le personnel d’entretien (42%).

Toutefois, malgré les problèmes rencontrés, les autorités locales wallonnes ont su réagir de manière proactive : 92% d’entre elles ont en effet confirmé avoir développé des solutions pour y faire face.

 

LE DIGITAL COMME MOYEN DE REPONSE

Les pouvoirs locaux ont ainsi mis sur pied ou sont en train de mettre en place différents projets : Afin de renforcer l’économie locale, particulièrement impactée par la situation, les communes ont majoritairement apporté aux commerçants et au secteur HORECA un soutien d’ordre financier (53%), sous forme de réduction et/ou d’annulation de taxes le plus généralement ou la mise en place d’incitants. Elles leur ont également apporté un soutien logistique (36%) – par exemple, permettre l’extension des terrasses ou fournir du matériel afin de respecter les mesures sanitaires.

D’autres actions ont également été réalisées afin de maintenir les processus décisionnels, telle que la mise en place de Conseils et Collèges communaux en ligne (33%), mais également de faciliter les processus de travail en interne, via l’organisation du télétravail, de visioconférences et de réunions virtuelles (50%), ou encore l’usage de nouvelles formes de communication ou des efforts accrus pour communiquer avec les citoyens (47%).

« L’aspect digital a d’ailleurs joué un rôle particulièrement crucial dans la mise en place de ces solutions » souligne Giovanni Esposito, chercheur associé senior au SCI. 86% des communes interrogées ont en effet eu recours à la technologie ou à des applications digitales pour leur mise en œuvre.

 

Observation intéressante : cette tendance se dessine tant en milieu rural qu’urbain, même si ce dernier enregistre une proportion plus importante.

Concernant la mise en œuvre de ces nouveaux moyens numériques, 57% d’entre elles ont mobilisé en interne leur service TIC, leur service informatique ou un agent spécialisé dans le numérique, tandis que la moitié ont également fait appel à des acteurs externes (majoritairement actifs dans le secteur de solutions et infrastructures TIC – 71%).

 

UN NOUVEL EQUILIBRE POUR L’AVENIR

 Si les communes ont pu réagir face à la crise pour en contenir les effets indésirables, elles envisagent déjà une suite au-delà du contexte de crise : elles sont plus de la moitié (55%) à affirmer vouloir poursuivre les efforts entrepris, ce qui démontre que les solutions mises en place durant la crise sanitaire peuvent avoir un impact positif sur la vie communale et/ou son organisation interne de manière durable.

 Cette étude aura permis de démontrer la capacité d’adaptation et de réactivité dont ont fait preuve nos communes ces derniers mois, face à une situation inédite. Et de délivrer un message positif : Si cette crise a en effet engendré de nombreuses difficultés à différents égards, elle a toutefois donné un nouvel élan (44% des répondantes ont affirmé que les solutions mises en place n’avaient pas été planifiées avant la crise) et offert de nouvelles perspectives à nos villes et communes, qui ont su agir et faire preuve d’innovation pour créer un « après », avec des capacités renforcées. Elle a ouvert la voie à une digitalisation plus soutenue et de nouvelles façons de travailler au sein de nos administrations.

 

Autant de changements qui, hors contexte de crise, n’auraient peut-être pas pu voir le jour ou aboutir si rapidement

La page web dédiée à l'enquête 

 

Alain W 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte