RTC

Mobilité : moins de personnel, moins d'offre

 26 janvier 2022 16:38   Province de Liège


La mobilité liégeoise est-elle en train de plier face à l’absentéisme ? Le point sur la situation.

Côté SNCB, le seuil critique de personnel absent est déjà dépassé dans certaines fonctions. Avec 15% d’accompagnateurs de train malades, il a bien fallu suspendre deux liaisons dans la Province : une entre Visé et Bruxelles, et celle entre Flémalle Haute et Liers. A l’échelle du pays, ce sont au total 227 trains qui ont été supprimés, soit 6.5% de l'offre complète. 

La question se pose alors : qu’en est-il de nos bus ? "Dans le contexte actuel, 98% des services sont encore assurés” nous explique Carine Zanella, porte-parole de la direction Liège-Verviers de la TEC. “Nous veillons à ce que les 2 pourcents supprimés le soient sur les lignes qui impactent le moins la clientèle."

La réduction de l’offre est donc bel et bien réelle. Mais difficile de dire à quoi elle est due. Accidents sur la chaussée, travaux, absentéisme... les facteurs de suspension d’une ligne restent nombreux. Quoiqu'il advienne, la TEC se prépare : si le personnel vient à manquer, il y aura des solutions… 

“On demande aux chauffeurs qui sont en congé d'assurer les services" développe Carine Zanella, tout en saluant la bonne volonté du personnel mobilisé. “Nous venons également de procéder à de nombreux engagements pour prévenir un absentéisme trop important."  

En attendant un retour à la normale, mieux vaut s’assurer la veille d’un voyage en transports en commun du bon maintien de son trajet. Deux adresses à retenir pour éviter les mauvaises surprises : www.belgiantrain.be et www.letec.be.  

Alice Lacroix 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte