RTC

La nouvelle vétérinaire communale a pris ses fonctions à Liège

 26 janvier 2022 14:38   Liège


La ville de Liège vient d’engager un nouveau vétérinaire communal. Elle s’appelle Aurélie Noirfalise, elle est diplômée de l’Uliège et exerce à Vaux-sous-Chèvremont et elle va renforcer les équipes de terrain pour le bien-être animal.

Première inspection dans le parc de la Boverie pour la nouvelle vétérinaire attitrée de la ville de Liège. Une fonction qui va occuper Aurélie Noirfalise durant les trois prochaine années. Les animaux des différents parcs publics de la ville font désormais partie de sa nouvelle patientèle.

« Il s’agit ici de faire une visite de contrôle. Voir si les animaux sont en bonne forme et, le cas échéant, effectuer les soins nécessaires », explique Aurélie Noirfalise

Diplômée en 2017 de l’Uliège, Aurélie Noirfalise a fait un internat dans une clinique de Charleroi avant de travailler à Seraing et d’ouvrir récemment un cabinet vétérinaire à Vaux-sous-Chèvremont. Elle va désormais se partager entre ces 2 fonctions. « Le bien-être animal m’a toujours préoccupée. C’est pour cette raison que j’ai décidé de postuler ici à la ville de Liège. Je donne égalament des cours à l’Ifapme sur le bien-être animal et cela correspond à mes aspirations.

Sa fonction inclut bien évidemment aussi la prévention. Comme rappeler aux promeneurs qu’il est interdit de donner du pain aux animaux sous peine d’amende. Elle travaillera notamment avec des agents constatateurs et les forces de l’ordre.

C’est en 2019, peu après la création de l’échevinat du bien-être animal, qu’est née la fonction de vétérinaire-référent. Un poste à multiples facettes qui va renforcer l’ensemble des actions de terrain.

« Cela va de la simple prévention et conseils aux propriétaires d’animaux de compagnie aux saisies lorsqu’il y a des cas de maltraitance. La palette est variée mais l’objectif reste toujours le bien-être animal. Nous avons créé cette fonction pour venir en aide aux animaux sur le terrain. Aurélie avait le profil idéal pour travailler dans nos services », commente Christine Defraigne Première échevine en charge du bien-être animal.

Aurélie Noirfalise garde un contact permanent avec les services de la ville. Un travail qui se fait main dans la main pour le meilleur bien-être animal.

Sophie Driesen








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte