RTC

Le centre de formation AWBB, un des chemins vers une carrière pro

 14 mars 2021 07:00   Amay


 Le Centre de formation de l'Association Wallonie Bruxelles de Basket-ball (AWBB) organise son traditionnel draft, ou en français période de recrutement, durant les mois de mars et avril. Cette année, vu la situation sanitaire, tout ou presque se fait en ligne. Le but de ce recrutement est de sélectionner les jeunes joueurs âgés de 14 à 18 ans qui pourront intégrer le centre afin d'y suivre une formation poussée de quatre ans en basket-ball tout en suivant une scolarité normale.

Samuel Swolfs, amaytois d'origine, est l’un des 50 stagiaires du centre de formation de l’Association Wallonie Bruxelles de basket-ball. Il est dans sa dernière année de cette formation qu’il a entamé il y a quatre ans.

"J'ai commencé le basket à l'âge de cinq ans" déclare Samuel Swolfs, stagiaire de 18 ans au centre de formation de l'AWBB. "J'ai commencé dans un petit club. Ensuite je suis parti à Alleur. Je suis aussi passé par Liège Basket. J'ai intégré le centre de formation à 14 ans. J'ai voulu venir ici parce que c'est le seul centre en Wallonie qui combine études et basket."

Vivre, manger et respirer basket-ball

Allier l’apprentissage scolaire et le sport de haut niveau fait partie de l’ADN du centre de formation qui a pour ligne directrice d’amener ses stagiaires à décrocher leur CESS, donc à ne pas sacrifier les études pour le sport. Tout cela en les formant de manière professionnelle à la pratique du basket-ball.

"Il y a plusieurs objectifs pour le centre" explique Laurent François, responsable du centre de formation AWBB. "Dans un premier temps, c'est de fournir des jeunes pour les équipes nationales de jeunes. Donc pour les U16, U18, et accessoirement les U20. C'est de donner un bagage technique, tactiques et physique à un jeune pour lui permettre d'intégrer une structure plus relevée, donc un club de division 1."

Le troisième objectif est à long terme d’amener les meilleures de ces jeunes dans les équipes nationales seniors, chez les Lions ou les Cats. Pour les stagiaires comme Samuel, suivre une scolarité normale, tout en étant espoir sportif est une aubaine, mais débouche sur un programme quotidien plutôt chargé.

"Ce sont de grosses journées" déclare Samuel Swolfs, stagiaire de dernière année au centre AWBB. "On se lève à 7h. On a un entraînement individuel à 8h si on n'a pas cours à ce moment-là. Ensuite on a école. Quand c'est fini, on revient ici pour s’entraîner. On a deux heures de basket par jour, plus une séance de musculation. Je dirais que ça nous occupe plus ou moins 10 à 12 heures par semaine."

Une formation pro destinée à former des joueurs de haut niveau

Au centre de formation situé à Jambes, tous les stagiaires, sont en internat. Ils vivent, mangent, et respirent basket-ball. Cela passe donc par un programme d'apprentissage du sport bien plus poussé que ce qui se fait habituellement en club. Et ce aussi bien au niveau du jeu, du développement mental du joueur et que sa préparation physique.

"C'est différent de ce qui se fait en club" explique Samuel Swolfs. "Dans les clubs, on travaille plus sur l'aspect collectif. Au centre de formation, l'accent est davantage mis sur les aspects individuels et techniques."

La formation individuelle est en effet plus accentuée, notamment dans la préparation physique des joueurs. Un staff est entièrement dédiés à cet aspect du sport.

"On l'appelle le staff d'optimalisation" déclare Laurent François, responsable du centre de formation AWBB. "Il se compose d'un médecin, d'un kiné, d'un préparateur physique, d'un diététicien et d'un psychologue du sport. Et ça, c'est vraiment la plus-value de la formation."

Depuis 1991, le centre de formation de l'AWBB a formé beaucoup de joueurs dont certains s'illustrent aujourd'hui dans le basket liégeois. Chez les hommes on compte notamment Amaury Gorgemans évoluant au Liège Basket. Chez les dames, plusieurs Panthers sont passées par le centre de formation. Parmi celles-ci, Emeline Leblond ou encore Manon Descamps.

"Au niveau du basket, avoir des entraînements tous les jours, cela apporte énormément" explique Manon Descamps, joueuse de Liège Panthers. "On commence déjà, presque professionnellement, à se mettre dans le moule. Avoir été au centre de formation, ça m'a permis d'avoir Pierre Cornia comme coach. Je pense que si je n'avais pas été au centre, je n'aurais peut-être pas fini ici à Liège. Il y avait d'autres clubs plus près de chez moi. Je pense qu'avoir eu l'occasion de jouer ici en division 1, c'est un peu grâce au centre où j'ai fais la rencontre de Pierre Cornia qui entraîne maintenant les Liège Panthers. On va dire que ça m'a permis de rencontrer les bonnes personnes."

Pour Samuel l'aventure du centre de formation s'arrêtera fin de cette année scolaire avec l'obtention de son CESS au terme d'études secondaires générales en option science forte. Pour la suite, il aimerait intégré une université aux États-Unis afin d'y suivre un cursus scientifique, et si l'opportunité se présente d'embrasser une carrière de basketteur pro, dans le pays où ce sport est roi. 

Le centre AWBB recrute

Durant les mois de mars et avril, le centre de formation de l'association Wallonie-Bruxelles de Basket-ball recrute. Traditionnellement des journées de tests sont organisées au centre afin de jauger le niveau des candidats et une sélection s'opère ensuite. Cette année, vu la situation sanitaire, tout se passe à distance. Les jeunes aspirants à intégrer le centre de formation doivent s'inscrire en ligne et envoyer deux vidéos de démonstration. Une sélection sera faites sur base des images et des critères du centre. Une rencontre sera ensuite organisée avec les candidats présélectionnés. Les candidats sont invités à s’inscrire en ligne sur le site de l'AWBB pour ces sélections.  








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte