RTC

Charlotte Beydts et Noémie Louon : deux promesses liégeoises de la gymnastique belge

 07 juin 2021 10:29   Arrondissement de Liège


Au sein de l'équipe féminine belge de gymnastique artistique, les deux Liégeoises Noémie Louon et Charlotte Beydts se sont encore un peu plus rapprochées d'une qualification pour les prochains Jeux Olympiques. La délégation belge qui sera emmenée par Nina Derwael comptait encore 10 candidates en lice ce samedi à la TopSportHal de Gand. Noémie et Charlotte ont parfaitement relevé le défi puisqu'elles ont terminé respectivement 1ère et 4ème de l'avant-dernier test de sélection. Des résultats qu'elles espéraient réaliser avant ce week-end. 

"J'ai fini 1ère aujourd'hui, je suis très contente de mon travail. Il y an encore quelques fautes à corriger pour dans trois semaines mais je suis satisfaite !", confie Noémie avant que Charlotte ne nous partage ses sentiments. "Je suis très contente parce que j'ai fait un tour sans chutes. C'est quelque chose qui n'était plus arrivé depuis longtemps, ça donne vraiment confiance."


PARMI LES MEILLEURES BELGES

Le saut, les barres asymétriques, la poutre et le sol composent la gymnastique artistique féminine où la Sprimontoise Noémie et l'Herstalienne Charlotte font partie des sept meilleures gymnastes belges du moment. Les deux amies connaissent leurs points forts mais aussi leurs points faibles.  "J'aime bien les quatre agrès mais si à l'entraînement, il y a un agrès où ça va mieux qu'un autre, je vais préférer celui-là, ça change toujours un peu. Après, je suis très propre, très gracieuse et c'est ça qui me fait gagner des points supplémentaires", raconte Noémie. Charlotte embraye : "Je suis assez forte au saut. Il y aussi la poutre et le sol. Mais les barres, ce n'est pas trop mon truc. J'ai un niveau assez basique. La prochaine fois, c'est mieux que j'élève un peu mon niveau."


DEUX AMIES QUI SE SUIVENT

Elles sont jeunes mais bosseuses et passionnées. Charlotte a elle commencé la gymnastique à l'âge de 3 ans à Herstal avant de rejoindre l'Espoir Beaufays où elle rencontre Noémie qui pratiquait ce sport depuis ses 4 ans. Elles vont toutes deux rejoindre le TopSport à Gand plus tard malgré un détour par Mons pour Noémie. Deux trajectoires un peu similaires pour les deux complices qui se renforcent l'une l'autre par leur profonde amitié.  "Noémie s'entraînait à Beaufays quand je l'ai rencontrée", commence Charlotte. "J'avais 6 ans, donc ça fait environ 10 ans qu'on se connaît. C'est comme ma grande soeur car elle m'aide beaucoup. C'est sûr que ça fait toujours du bien de l'avoir à mes côtés". "Je suis un peu sa grande soeur", acquiesce aussi Noémie. "On se fait confiance toutes les deux et on rigole bien !"


SIX HEURES D'ENTRAINEMENTS QUOTIDIENS

Les Liégeoises ne comptent pas leurs heures avec une moyenne de six heures d'entraînements quotidiens. Un dur labeur qui a notamment permis à Noémie de s'illustrer et de remporter quelques médailles sur la scène internationale juniors depuis près de 3 ans puis de participer à ses premiers Championnats d'Europe Seniors à Bâle en avril dernier. Charlotte a elle aussi brillé à l'International Gymnix au Canada, comme Noémie, ainsi qu'au Festival Européen de la Jeunesse à Baku. Deux talents donc qui ont toutes les deux leurs chances d'aller à Tokyo cet été.  "De base, Tokyo, ce n'était pas prévu pour moi", concède Charlotte qui estime qu'elle aurait eu moins de chances si les JO s'étaient déroulés l'an dernier. "Mais après, si j'ai une chance d'y aller, il ne faut pas abandonner et quand même faire de son mieux pour y arriver. Sinon, il y aura Paris 2024 derrière, je ne vais pas me tracasser pour ça. Je pense que je peux faire partie de cette équipe mais ça va dépendre de mon mental car moi, souvent, si ma tête ne suit pas alors ça n'ira pas." "Ca sera une déception si je ne suis pas aux JO", complète Noémie. "J'espère être au minimum dans les six filles Belges sélectionnées. Si ce n'est pas le cas, il faudra travailler encore plus dur pour les Jeux à Paris."

Le dernier test de sélection se déroulera dans trois semaines pour Noémie et Charlotte. Six tickets sont à délivrer pour quatre gymnastes belges et deux filles en réserve. Et ce qu'on espère, c'est que les deux Liégeoises seront de la partie !

Joachim Gilles & Arnaud Serexhe








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte