RTC

Standard vs Anderlecht : plus de 100 ans que ça dure !

 26 fevrier 2021 17:01   Liège


Ce dimanche, le Standard livrera un match pas comme les autres : le Clasico ! Dès 13h30, les Liégeois retrouveront leurs adversaires de toujours, ou presque, les Anderlechtois. Cette rivalité entre les deux clubs, qui fait le bonheur des supporters et de la presse, trouve son origine dans la première partie du siècle dernier. Retour sur un classique unique en son genre…

Comme le rappelle l'historien Julien Demolin dans son livre "Standard de Liège (1898-1952) - L'histoire au-delà du mythe", la première confrontation entre les Rouches et les Mauves remonte au 19 octobre 1919. Le Clasico inaugural s'est terminé sur un score de 2-2 sans histoire.

Le rivalité entre les deux formations devient plus flagrante quelques années plus tard. "Il faut attendre la victoire d'Anderlecht au Standard, le 1er mars 1936, pour trouver trace de la première véritable friction entre les deux clubs", précise Julien Demolin. A l'époque, Standardmen et Anderlechtois se disputaient des rôles en vue en D1 belge.  

Cette lutte vieille de plus de 100 ans se nourrit aussi d’une opposition de style. Petit à petit, le Standard affiche son caractère d'équipe qui ne lâche rien avec des joueurs dont l'engagement est la marque de fabrique sur le terrain. À Anderlecht, où les moyens financiers sont déjà supérieurs à ceux des Liégeois avant 1950, la volonté est de pratiquer un jeu léché en recrutant des footballeurs doués techniquement. Enfin, le face à face numéro 1 du championnat belge est également devenu progressivement un duel entre deux villes : Liège "l'ouvrière au caractère bien trempé" contre Bruxelles "la bourgeoise au goût de luxe".

Aujourd'hui encore, tous ces ingrédients font partie de l'atmosphère du Clasico, tel qu'on l'aime. Bien entendu, le classique à la belge atteint son paroxysme dans un stade comble avec la première place comme enjeu sportif. Bon, visiblement, pour ces deux derniers points, ce ne sera pas le cas cette année... 

Stéphane Savaris








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte