RTC

Rallye d'Allemagne : Nicolas Gilsoul compte sur les supporters

FB Nicolas Gilsoul
 20 aout 2019 13:11   Liège

Avec encore cinq Rallyes à disputer, le titre mondial reste toujours d'actualité pour Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul (Hyundai). Le co-pilote liégeois de Neuville sait que tout peut arriver en sport mécanique, mais compte fermement sur le soutien des supporters belges au Rallye d'Allemagne de jeudi à dimanche, 10e des 15 rendez-vous du championnat du monde WRC.

Vainqueur en Corse et en Argentine, Nicolas Gilsoul et Thierry Neuville ont terminé à quatre reprises dans le top 5 cette saison. Une régularité qui leur vaut une 3e place au classement des pilotes à 25 points d'Ott Tänak. Il sera difficile d'aller chercher l'Estonien qui dispose d'une Toyota performante, mais l'objectif de rapporter à la Belgique son premier titre mondial WRC demeure bel et bien, après quatre titres de vice-champion du monde. "Il y a toujours beaucoup de supporters belges en Allemagne, quand je regarde la route, même si ce n'est pas souvent, je vois des drapeaux belges à droite et à gauche et on sent le soutien des supporters. C'est comme un footballeur qui joue à domicile. C'est toujours spécial et cela aide. Ils sont toujours là, peu importe si cela va bien ou pas", a confié Nicolas Gilsoul qui, hormis cette particularité, considère le Rallye d'Allemagne comme tout autre du calendrier. "C'est un rallye difficile, dépendant des conditions météos. On annonce plutôt sec ce week-end, ce qui rend les spéciales moins délicates. Mais cela reste compliqué, surtout les spéciales dans le domaine militaire. Et puis il y a la longue spéciale de Panzerplatte (41,17km), qui est un véritable juge de paix. Nous la courons depuis 2010. Tout peut aller vite et nous n'avons pas de joker, mais le championnat reste ouvert. On va tout donner, comme à chaque fois et on se prépare au maximum pour être le plus compétitif possible au départ. Tout le monde est de plus en plus professionnel et le niveau monte d'année en année. Chaque détail est important et la moindre chose peut à un moment faire la différence. Je ne me risque pas à un pronostic au Rallye d'Allemagne, parce que ce serait se mettre soit même la pression et ce n'est pas notre stratégie. Cela reste un sport mécanique et on ne peut pas tout maîtriser, mais je vais tout donner, c'est le plus important."

Tout comme le titre constructeur pour Hyundai, en tête au général avec 24 points d'avance sur Toyota.

 

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte