RTC

Open d'Australie : David Goffin face aux très strictes mesures sanitaires australiennes !

belga
 14 janvier 2021 14:28  


Ce jeudi 14 janvier marque le grand départ pour les joueurs et joueuses qui disputeront du 8 au 21 février à Melbourne l'Open d'Australie.

Tennis Australia a affrété quinze avions charters depuis Doha, Dubaï, Singapour et Los Angeles pour amener à bon port sur une période de 36 heures tous les protagonistes de la première levée du Grand Chelem du calendrier. Les avions sont remplis au maximum à 25 pour cent de leur capacité.

Chaque participant doit remettre un test négatif avant d'embarquer dans l'avion pour l'Australie. A l’arrivée une quarantaine de 15 jours attend les joueurs qui seront testés à l’arrivées et isolés jusqu’à l’annonce du résultat. 

 Sept Belges seront de la partie cette année sur les courts en Plexicushion bleu de Melbourne Park. Il s'agit de David Goffin (ATP 16), Elise Mertens (WTA 20), Alison Van Uytvanck (WTA 64) et Kirsten Flipkens (WTA 86), qualifiés directement pour le tableau final, auxquels se sont ajoutés Kimmer Coppejans (ATP 175), Greet Minnen (WTA 110) et Ysaline Bonaventure (WTA 122), rescapés des qualifications disputées à Doha et Dubaï.

 

Belga

"Ce sera une grande première", a confié David Goffin. "Je ne sais pas du tout comment cela va se passer. Heureusement, on ne va pas rester enfermé 24 heures sur 24. Je vais tout de même pouvoir sortir pour m'entraîner, faire du physique. Cela va déjà passer un peu mieux, même si bien sûr, on sera longtemps dans la chambre.

 Le Liégeois aura une permission de sortie de 5 heures chaque jour, et uniquement pour se rendre à Melbourne Park. Il pourra s'entraîner, avec toujours le même partenaire - Grigor Dimitrov la première semaine - recevoir des soins et se nourrir, avant de rentrer à l'hôtel. "Il va falloir bien gérer tout cela", a-t-il poursuivi. "Je pourrai chaque fois être accompagné d'un membre de l'équipe et on va donc essayer de varier. Pour le reste, j'ai pris des livres Il y aura Netflix aussi, évidemment, comme pour tout le monde. On va essayer d'établir un bon programme pour passer cette quarantaine au mieux. On aura deux semaines, puis un tournoi à Melbourne et enfin l'Australian Open. Il reste beaucoup de temps. Il ne faudra pas trop se griller, garder de la fraîcheur mentale. Mais je pense qu'en pouvant sortir tous les jours, cela devrait aller."

 

Une fois qu'un résultat négatif aura été rentré après le test à l’arrivée en Australie, les entraînements seront possible.

 

Chaque participant et son entourage subiront un test quotidiennement durant leur quarantaine

 

Alain W

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte